Air­show à Gre­noble-Le Ver­soud

Les mee­tings aé­riens ont tou­jours connu un franc suc­cès au­près du pu­blic. Vol­tiges, fu­mi­gènes, acro­ba­ties, opé­ra­tions mi­li­taires si­mu­lées sont l’oc­ca­sion pour de nom­breux pi­lotes et leurs avions de mon­trer leur sa­voir-faire. Par­mi leurs spec­ta­teurs se tro

Micro Simulateur - - SOMMAIRE - ParAn­ni­ckPey­re­morte

C’est en mai 1911 que les Gre­no­blois dé­cou­vrirent les pre­mières « fêtes de l’avia­tion », en même temps que les dé­buts de l’aé­ro­nau­tique. Or­ga­ni­sées par les aé­ro-clubs de l’époque, elles eurent d’abord lieu sur de vastes ter­rains mi­li­taires comme le « Po­ly­gone d’Ar­tille­rie » près du Drac, puis sur les aé­ro­dromes of­fi­ciels. Le pi­lote isé­rois Adolphe Pé­goud fut un des ini­tia­teurs des acro­ba­ties aé­riennes pré­sen­tées lors de ces mee­tings. Le so­leil n’était pas tou­jours au ren­dez-vous, et le vent ou la pluie pou­vaient oc­ca­sion­ner des ac­ci­dents mé­mo­rables. Au rang des ex­ploits, on peut ci­ter l’in­ter­ven­tion des Yak3 du groupe de chasse Nor­man­dieNie­men lors de la fête de 1946 sur l’an­cien aé­ro­drome de Gre­no­bleEy­bens. Il est au­jourd’hui rem­pla­cé par ceux de LFLS Aé­ro­port de Gre­noble Alpes Isère et de LFLG Aé­ro­drome de Gre­noble-Le Ver­soud.

Tête en l’air et bouche bée

La mé­téo de ce sa­me­di 7 juillet est au beau fixe et le so­leil est au ren­dez-vous. Dès l’en­trée, un si­mu­la­teur sur vé­rins fixé sur un ca­mion at­tire quelques cou­ra­geux qui y entrent pour res­sen­tir les ac­cé­lé­ra­tions des Al­pha Jet. Les avions du spec­tacle sont dé­jà sur le pied de guerre (c’est le cas de le dire !), par­qués sur l’herbe en face des han­gars. Un au­to­gire oc­cupe les spec­ta­teurs avec quelques vi­re­voltes dans le ciel et un pe­tit hé­li­co­ptère RH 44 Ra­ven II fait des bap­têmes.

En foui­nant un peu au gré de l’ex­po­si­tion, on dé­couvre un pe­tit

si­mu­la­teur de vol en bois dont le manche est so­li­daire des mou­ve­ments d’une bille dans un la­by­rinthe fixé sur une planche. Quelques cock­pits aban­don­nés pour­raient bien eux aus­si être amé­na­gés en si­mu­la­teurs, avis aux ama­teurs !

Le spec­tacle com­mence en dé­but d’après-mi­di par une dé­mons­tra­tion de vol en for­ma­tion des WIPs ( Work In Pro­gresS), pi­lotes de l’aé­ro-club du Dau­phi­né sur DR-400. S’en­suit la re­cons­ti­tu­tion his­to­rique d’un com­bat de la Grande Guerre entre le tri­plan Fok­ker Dr.1 « Ba­ron Rouge » (mais vê­tu d’une li­vrée olive) et un bi­plan évo­quant le Royal Air­craft Fac­to­ry SE5. Il s’agit en fait d’une ré­plique cons­truite sur une base de Stampe, ce­lui qui a fi­gu­ré dans le film « L’As des as ». Les ar­ti­fi­ciers s’en donnent à coeur joie ! Quelques avions de l’entre-deux-guerres comme le Boeing Stear­man PT-18 ef­fec­tuent des fi­gures de vol­tige. Des avions plus mo­dernes comme le Pitts S2S et les CAP 222 ou 10 volent à deux ou plus et des­sinent des che­mins dans le ciel avec leurs fu­mi­gènes. Un couple, lui aux com­mandes d’un Pitts, la femme en acro­bate sur les ailes, nous font dé­cou­vrir le « Real Wing Wal­king ». Ca­the­rine Mau­nou­ry vol­tige en­suite dans son Ex­tra 300 LP, elle ma­nie le manche comme d’autres un pin­ceau sur une toile et beau­coup re­tiennent leur res­pi­ra­tion… La pa­trouille Cou­teau Del­ta avec ses deux Mi­rage 2000 et les pi­lotes de la Pa­trouille de France dé­collent de Cham­bé­ry, la piste du Ver­soud étant trop courte pour leurs ap­pa­reils. Ils clô­turent l’après-mi­di par leurs deux pres­ta­tions tou­jours aus­si épous­tou­flantes et pour­tant ren­due dif­fi­cile par la proxi­mi­té des deux chaînes de mon­tagnes, Char­treuse et Bel­le­donne, proches du Ver­soud et pa­ral­lèles. Le Ver­soud n’étant agréé vol de nuit que dans des cir­cons­tances très par­ti­cu­lières, la Breit­ling Jet Team pro­fite du cré­pus­cule et tra­verse le ciel qui s’as­som­brit avec ses fu­mées, un pla­neur en­chaîne les loo­pings et les ton­neaux et la Swift Team conclut avec des avions éclai­rés en cou­leur lâ­chant des feux d’ar­ti­fice. La nuit tombe en­fin sur la Dent de Crolles et les spec­ta­teurs s’en vont les yeux pleins de rêve…

Et dans X-Plane ?

Une fois ren­trés à la mai­son, que font les sim­mers ? Ils tentent de re­faire la même chose, bien sûr ! Le dé­cor dis­po­nible est consti­tué des deux scènes com­pa­tibles avec la ver­sion 11 de X-Plane. Il s’agit de LFLB Cham­bé­ry Sa­voie MontB­lanc et du Ver­soud, cette der­nière étant sor­tie ré­cem­ment en juin. Elles sont gra­tuites et dis­po­nibles sur le site de http://xp­fr.org. En ce qui concerne les avions, le DR 400, un Stampe, les Al­pha Jet type E (comme En­traî­ne­ment) et la Pa­trouille de France en for­ma­tion ou « PAF 2.0 » se té­lé­chargent gra­tui­te­ment sur le même site.

Pour l’oc­ca­sion, il fau­dra res­sor­tir notre ver­sion 10 de X-Plane. Nous nous met­tons dans la peau de l’un des pi­lotes de la PAF. Le dé­part se fait sur le ter­mi­nal Af­faires de Cham­bé­ry, comme dans la réa­li­té. Ins­tal­lons-nous dans l’ha­bi­tacle, les ins­truc­tions à suivre ap­pa­raissent sur l’écran cen­tral.

Pour lan­cer la PAF, il faut suivre la pro­cé­dure de dé­mar­rage ex­pli­quée dans le fi­chier « Star­ting_­pro­ce­dure.jpg » seul, puis suivre les ins­truc­tions pour voir les autres Al­pha Jet de la for­ma­tion re­joindre le pre­mier. Dif­fé­rentes fi­gures sont alors pos­sibles jus­qu’au fi­nal. Le Fok­ker Dr.1 « Ba­ron Rouge », payant, a été mo­dé­li­sé par l’équipe d’Ae­ro­bask ( http://ae­ro­bask.com). Un Ex­tra S 330 SC et le Mu­dry Cap 10 C tes­té dans Mi­cro Sim N°289 sont té­lé­char­geables sur la bou­tique de http://x-plane.org. Ala­beo ( www.ala­beo.com) pro­pose un Pitts S2-S dans son han­gar. Le Zé­ro tes­té dans le Mi­cro Sim 223 est à pré­sent gra­tuit et mis à jour pour XP­lane 10.

Mal­heu­reu­se­ment, les vols en for­ma­tions ne sont pas en­core réa­li­sables sur X-Plane 11 et ce n’est pas un si­mu­la­teur de com­bat. Par contre, ceux qui ont en­core la ver­sion 10 peuvent en pro­fi­ter et vo­ler à deux ou plus en ré­seau !

Le tri­plan Dr.1 et un bi­plan, le Royal Air­craft Fac­to­ry SE5 vont s’af­fron­ter.

Un pe­tit si­mu­la­teur de pi­lo­tage en bois.

La Pa­trouille de France réelle…

Real Wing Wal­king.

… et dans X-Plane.

Dé­mar­rage à l’an­cienne !

Duo de vol­tige.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.