Mise au point ?

Micro Simulateur - - CONCOURS -

Du­rant le mois d’août, nous avons re­çu à plu­sieurs re­prises des mes­sages étranges en pro­ve­nance d’Italie et ayant vi­si­ble­ment un lien avec la ma­nière dont les ma­ga­zines et les sites In­ter­net spé­cia­li­sés abordent la si­mu­la­tion de vol. Nous pré­ci­sons « vi­si­ble­ment », car l’ita­lien ne fait mal­heu­reu­se­ment pas par­tie du ba­gage stan­dard de la ré­dac­tion… Mal­gré tout, il semble bien que cette cor­res­pon­dance ne fasse pas par­tie du cour­rier non sol­li­ci­té, et le peu que nous avons com­pris du conte­nu était un re­proche fait à tous ceux qui traitent de la dis­ci­pline en omet­tant de pré­ci­ser avec exac­ti­tude les ver­sions des lo­gi­ciels em­ployés - aus­si bien les ex­ten­sions que les si­mu­la­teurs de base. Le ré­qui­si­toire pa­rais­sait ain­si nous ac­cu­ser de mal in­for­mer nos lec­teurs et de jouer la carte des an­non­ceurs plu­tôt que celle de l’honnêteté. Dont acte… Nous n’avons pas ré­pon­du aux au­teurs de ces mes­sages, ceux-ci ayant ju­gé de toute évi­dence in­utile de se pré­sen­ter. D’au­tant plus que nous avons gé­né­ra­le­ment l’ha­bi­tude d’in­clure ces pré­ci­sions à nos tests. Néan­moins nous pre­nons note : dé­sor­mais, nous pren­drons garde à bien pré­ci­ser la ver­sion de l’add-on uti­li­sé pour les tests, dans la ver­sion du lo­gi­ciel em­ployé. Ce qui est de notre point de vue dou­ble­ment in­utile. Tout d’abord, pour­quoi ne pas pré­ci­ser aus­si les autres ver­sions des lo­gi­ciels et ma­té­riels im­pli­qués dans les tests : nu­mé­ro de la der­nière mise à jour de Win­dows, iden­ti­fi­ca­tion du pi­lote de carte gra­phique, op­tion des pi­lotes des pé­ri­phé­riques, nos tests res­sem­ble­raient à des li­ta­nies de nu­mé­ros de ver­sion dont l’in­té­rêt nous échappe. En­suite, et nous avons dé­jà maintes fois abor­dé le pro­blème, la réa­li­sa­tion d’un magazine sur pa­pier de­mande du temps, et le dé­lai entre l’écri­ture d’un ar­ticle et sa pa­ru­tion en kiosque se compte en se­maines. Il y a donc de grands risques qu’un nu­mé­ro de ver­sion soit ob­so­lète au mo­ment de la lec­ture. À plus forte rai­son quand les lo­gi­ciels ou ex­ten­sions sont pu­bliés sous le ré­gime de l’ac­cès an­ti­ci­pé. Et ne croyez pas que les sites In­ter­net soient plus ré­ac­tifs : il y a peu d’exemple d’ar­ticles ré­ac­tua­li­sés toutes les se­maines au fil des mises à jour ! Donc quoi qu’il ar­rive, l’ar­gu­ment de ces dé­trac­teurs res­te­ra va­lable en­vers toutes les par­ties in­cri­mi­nées. Reste à sa­voir si cet as­pect est vrai­ment im­por­tant pour les lec­teurs - les nôtres mais aus­si ceux de nos confrères de la presse pa­pier ou Web. Ce qu’on at­tend de nous est un avis hon­nête (on n’ose pas dire ob­jec­tif) sur un pro­duit, un conseil ob­te­nu après des an­nées de pra­tique et d’ex­pé­rience, pas une pré­ci­sion sur tel sous-nu­mé­ro de sé­rie por­tant sur une amé­lio­ra­tion mi­neure. Lorsque nous écri­vons par exemple que le F/A-18 de DCS n’est pas fi­ni, c’est une réa­li­té : peu im­porte qu’il soit en v0.1.5.x ou 0.1.6.x (ne cher­chez pas, ces va­leurs sont ima­gi­naires !), en re­vanche dire que le ra­dar air-sol et les ar­me­ments gui­dés ne se­ront pas opé­ra­tion­nels avant plu­sieurs mois est pri­mor­dial… Le reste est af­faire de pi­naillage !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.