À LA RE­LANCE

PEU UTI­LI­SÉ JUS­QU’ALORS PAR PIERRE MI­GNO­NI, IL SE­RA TI­TU­LA­RI­SÉ POUR LA PRE­MIÈRE FOIS DE LA SAI­SON À GER­LAND, AVEC POUR MIS­SION D’AP­POR­TER SA SPON­TA­NÉI­TÉ ET SON EX­PÉ­RIENCE EU­RO­PÉENNE.

Midi Olympique - - Champions Cup -

C’est peut-être à ce genre de constat, fi­na­le­ment, que l’on se rend compte à quel point le Lou a fran­chi un cap en de­ve­nant l’un des gros bras de ce cham­pion­nat. Double cham­pion d’Eu­rope et cham­pion de France avec Tou­lon, che­le­mard en 2010 et vice-cham­pion du monde avec le XV de France en 2011, Alexis Pa­lis­son n’a ja­mais dé­mar­ré que trois ren­contres de­puis le dé­but de la sai­son, dont au­cune à Ger­land. Un manque qui se­ra com­blé dès sa­me­di, au plus grand plai­sir de l’in­té­res­sé. « C’est un plai­sir de re­trou­ver la com­pé­ti­tion, bien sûr, sou­rit Pa­lis­son. Qui plus est à ce poste d’ar­rière où j’ai un peu plus de li­ber­té qu’à l’aile… Pierre Mi­gno­ni m’a tou­jours dit, de­puis le dé­but de sai­son, d’être pa­tient, que mon tour al­lait ve­nir. Mais il y a une belle concur­rence cette an­née. Au poste d’ai­lier, Noa Na­kai­ta­ci est ar­ri­vé et Xa­vier Mi­gnot est re­ve­nu de bles­sure tan­dis qu’à l’ar­rière, Jean-Mar­cel­lin But­tin a en­chaî­né les bons matchs, tout comme Char­lie Nga­tai lors­qu’il y a été po­si­tion­né. » Presque de quoi ou­blier que De­lon Ar­mi­tage s’est gra­ve­ment bles­sé en dé­but de sai­son, au vrai…

« FAIRE HON­NEUR À LA COUPE D’EU­ROPE »

Quoi qu’il en soit, pour cette soi­rée à Ger­land que tout un club es­père his­to­rique, c’est bien à Alexis Pa­lis­son que se­ra confié le nu­mé­ro 15, afin d’ap­por­ter toute son ex­pé­rience de la com­pé­ti­tion à une équipe qui en manque en­core un peu. « La Coupe d’Eu­rope, c’est le pre­mier tro­phée que j’ai rem­por­té dans ma car­rière en club, alors oui, c’est une com­pé­ti­tion qui me tient à coeur… C’est vrai que les pre­miers pas du Lou y ont été dif­fi­ciles. Mais on veut vrai­ment mar­quer l’his­toire du club en rem­por­tant son pre­mier suc­cès ce week-end. Sa mon­tée en puis­sance passe par là. » Et donc par se dé­faire d’une équipe écos­saise certes pri­vée de sa ve­dette Stuart Hogg mais qui n’en marche pas moins sur l’eau en ce mo­ment, à l’image de sa vic­toire à 14 contre les Scar­lets le week-end der­nier, qui lui a per­mis de confor­ter sa place en tête de la Ligue celte.

« On s’at­tend à un match très en­le­vé, avec beau­coup de rythme et de temps de jeu, face à une équipe ca­pable de te­nir le bal­lon sur de longues sé­quences de jeu, sa­voure Pa­lis­son. Mais on veut faire hon­neur à notre ad­ver­saire et à cette Coupe d’Eu­rope que nous avons ga­gnée sur le ter­rain le droit de dis­pu­ter. »

UN CAP OF­FEN­SIF À FRAN­CHIR

Une com­pé­ti­tion dans la­quelle, pour l’heure, le Lou a en­chaî­né les dés­illu­sions. « On n’a pas à rou­gir de notre dé­faite face aux Sa­ra­cens, cadre Pa­lis­son. Ça se joue à quelques re­bonds qui sont al­lés en leur fa­veur, et ja­mais en la nôtre. Contre Car­diff en re­vanche, l’is­sue était plus frus­trante. On est tom­bés face à une équipe très op­por­tu­niste, qui a su se nour­rir de nos er­reurs. Clai­re­ment, face aux Gal­lois, nous avons été sur­pris dans les rucks et leur ar­bi­trage… Du coup, nos ad­ver­saires nous ont vo­lé quelques bal­lons qu’ils ont très bien ex­ploi­tés. Mais on en a ti­ré les le­çons. » En­ten­dez par là que les Rho­da­niens se sont as­treints à un gros tra­vail dans le jeu au sol et les at­ti­tudes au con­tact, afin d’être ca­pables de te­nir plus ef­fi­ca­ce­ment le bal­lon sur de longues sé­quences, et his­ser dé­fi­ni­ti­ve­ment leur ni­veau en at­taque, aus­si bien qu’ils y sont par­ve­nus en dé­fense. « Même en cham­pion­nat, c’était un pro­blème, sou­ligne Pa­lis­son. Il y a quelques se­maines, on n’ar­ri­vait pas nous mon­trer ef­fi­caces au-de­là de deux ou trois temps de jeu. C’est quelque chose que nous sommes par­ve­nus à so­lu­tion­ner en Top 14, à nous de voir si on y par­vient en Coupe d’Eu­rope… » Y a plus qu’à… N. Z. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.