Ni­ka Né­pa­ridze, le sur­doué

Midi Olympique - - Pro D2 - D. L.P.

La pre­mière vé­ri­table image qu’il a eue de la France, c’est le stade Mi­che­lin de Cler­montFer­rand. Re­cru­té par l’ASM parce qu’il avait ta­pé dans l’oeil des re­cru­teurs au­ver­gnats lors d’un match in­ter­na­tio­nal des moins de 20 ans avec la sé­lec­tion géor­gienne, Ni­ka Ne­pa­ridze a dé­bar­qué à Vannes à l’in­ter­sai­son avec le sta­tut d’es­poir. Mais le gar­çon de 22 ans (183 cen­ti­mètres pour 115 kg) n’a pas eu le temps de connaître l’équipe es­poirs du RCV qu’il était hap­pé par l’en­traî­neur et col­lé dans le groupe Pro. Groupe qu’il n’a de­puis pas quit­té, ac­cu­mu­lant les temps de jeu. « Je suis le pre­mier sur­pris de me voir ac­cor­der au­tant de temps de jeu. » Huit fois dans le groupe sur les 14 pre­mières jour­nées de com­pé­ti­tion, le jeune pi­lier gauche est en concur­rence avec Su­nia Vo­la et Rémi Sé­né­ca. « Une concur­rence saine et bien vé­cue. » Son jeune âge et une ti­mi­di­té na­tu­relle, am­pli­fiée par le fait de ne pas to­ta­le­ment maî­tri­ser la langue de Mo­lière, en font un joueur presque ef­fa­cé. Il se connaît mieux que per­sonne et es­time qu’il doit en­core beau­coup pro­gres­ser aus­si bien dans la pous­sée col­lec­tive à l’in­tro­duc­tion en mê­lées, qu’au ni­veau des pla­quages et du jeu de mou­ve­ments. « J’ai en­core beau­coup à ap­prendre. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.