Veau en ré­demp­tion

Midi Olympique - - Pro D2 - J. L.

In­cons­ciem­ment ou non, Maxime Veau hé­si­te­ra-t-il à se li­vrer to­ta­le­ment sur son pre­mier pla­quage ven­dre­di ?

« Mes co­équi­piers me chambrent avec ça mais hon­nê­te­ment, je ne pense pas ! Après, c’est cer­tain que je vais faire at­ten­tion à ne pas sou­le­ver un mec comme j’ai pu le faire face à Mont-de-Mar­san, pour ne pas re­prendre un car­ton rouge. » Sus­pen­du neuf se­maines (sept matchs) pour avoir sou­le­vé Ro­pate Ra­tu avant de le faire re­tom­ber sur la tête, le centre est re­qua­li­fié de­puis le 5 no­vembre. Mais il s’est bles­sé le len­de­main de sa re­prise (dé­chi­rure cuisse) et n’a donc tou­jours dis­pu­té que trois matchs avec l’ASBH (un es­sai) de­puis son ar­ri­vée cet été :

« Ce­la fai­sait plus de deux mois que je m’en­traî­nais tous les jours avec l’équipe sans pou­voir jouer le wee­kend. Au fi­nal, c’est en­core pire à vivre qu’une bles­sure ! C’était vrai­ment une sen­sa­tion hor­rible. » Avec le re­cul, pense-t-il que sa lourde « pu­ni­tion » était jus­ti­fiée ? « Je pense que mon ac­tion est ar­ri­vée dans le mau­vais ti­ming après le drame qui a frap­pé le joueur d’Au­rillac Louis Fa­j­frows­ki. Je sais que mon geste était un peu dan­ge­reux mais de là à être sus­pen­du sept matchs… » La page est tour­née et Veau (re­prise en es­poirs le week-end der­nier) veut prendre un nou­veau dé­part ven­dre­di à Biar­ritz, où l’ASBH se dé­place avec sa

« grosse » équipe : « J’es­père faire un bon match pour que nous es­sayons de dé­cro­cher notre pre­mier suc­cès à l’ex­té­rieur, même si ce­la s’an­nonce très dif­fi­cile car ils sont in­vain­cus chez lui. Je veux ap­por­ter ma fraî­cheur et mon dy­na­misme, être agres­sif et ne rien lâ­cher jus­qu’à la fin. Je pense que l’équipe doit se res­ser­rer au­tour de sa dé­fense et être très dis­ci­pli­née car nous pre­nons en­core trop de car­tons à l’ex­té­rieur. » ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.