AL­LER PLUS HAUT

LE LOU RE­ÇOIT CHILLY-MAZARIN, UN AD­VER­SAIRE DI­RECT POUR LA MON­TÉE, POUR TER­MI­NER LA PHASE AL­LER. LEA­DER DU CLAS­SE­MENT, IL S’AGIT MAIN­TE­NANT DE CONFIR­MER ET DE TE­NIR LA DIS­TANCE.

Midi Olympique - - Ovalie Sud-Est - S. F.

Di­manche pro­chain, le Lou va ter­mi­ner la phase al­ler par la ré­cep­tion de Chilly-Mazarin. Un suc­cès per­met­trait au Lou de ter­mi­ner en tête et donc d’être sa­cré cham­pion d’au­tomne. S’il compte à l’heure ac­tuelle le même nombre de dé­faite — une seule - que ses deux ad­ver­saires di­rects, La Ro­chelle et Chilly-Mazarin pour l’une des deux pre­mières places, sy­no­nymes d’ac­ces­sion en Élite 1, le Lou n’a pas traî­né en route. Il a bo­ni­fié toutes ses vic­toires, dont la plus mar­quante, à La Ro­chelle (18-3, le 9 dé­cembre), et sa seule dé­faite, à La Va­lette, une se­maine plus tôt. « Cette dé­faite a fi­na­le­ment fait du bien, re­con­naît la troi­sième ligne, Léa Per­ret (27 ans). Si nous avions ga­gné dans le Var, je ne sais pas si nous au­rions ga­gné à

La Ro­chelle. »

PRE­MIÈRES DE POULE

Elles l’ont fait, elles ne peuvent plus se ca­cher.

Elles sont pre­mières de poule et elles sou­haitent le res­ter. De­puis l’ar­ri­vée à la pré­si­dence de l’As­so­cia­tion, il y a un peu plus d’un an de Di­dier Déal et Jean-Phi­lippe Ha­ger, le Lou ne cache plus ses am­bi­tions. Et il a mis les moyens. Phi­lippe Buf­fe­vant est de­ve­nu le ma­na­ger de la sec­tion fé­mi­nine et un pré­pa­ra­teur phy­sique est dé­dié aux fé­mi­nines. « Nous sommes staf­fés jus­qu’aux oreilles, se ré­jouit Léa, au club de­puis dix ans. Un ki­né est avec nous en dé­pla­ce­ment. Et nous sommes par­tis à La Ro­chelle en avion. Ce n’est pas la même chose que d’avoir vingt heures de bus dans les pattes… »

Il reste main­te­nant à se sou­ve­nir de La Va­lette… « On ne va pas prendre Chilly-Mazarin de haut. On les connaît bien pour les jouer chaque sai­son… » Si­non, outre Jean-Pierre Hus­son, l’en­traî­neur à poigne, elles peuvent comp­ter sur leur ma­na­ger pour évi­ter tout em­por­te­ment. « Être pre­mier le vingt dé­cembre n’est pas une en fin soi, rap­pelle « Buff’». Et pour l’ins­tant, la dif­fé­rence avec nos ad­ver­saires se fait seule­ment aux bo­nus. »

Pho­to DR

Ali­zée Rol­land, centre du Lou.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.