Match fou à Cler­mont

AVEC TREIZE ES­SAIS, AUVERGNATS ET AN­GLAIS ONT OF­FERT UN SPEC­TACLE RARE. LES PRE­MIERS SE­RONT AU REN­DEZ-VOUS DES PHASES FI­NALES. LES SE­CONDS SONT EN BAL­LOT­TAGE FA­VO­RABLE.

Midi Olympique - - La Une - Par Quen­tin PUT Q. P.

Avant la ren­contre l’ob­jec­tif n’était pas le même pour les deux équipes. Cler­mont, pre­mier, se de­vait de l’em­por­ter à do­mi­cile pour s’as­su­rer un quart de fi­nale à Mar­cel-Mi­che­lin alors que leurs dau­phins an­glais étaient en quête de points de bo­nus, quitte à re­non­cer à la vic­toire, tant l’Au­vergne est dif­fi­cile à conqué­rir. C’est d’ailleurs une en­tame de match dé­jà très en­jouée qui bas­cule au bé­né­fice des Cler­mon­tois, plus ra­pides à cher­cher les ex­té­rieurs. Pe­ter Be­tham réa­lise une belle passe sau­tée pour Si­ta­le­ki Ti­ma­ni qui donne puis re­çoit le bal­lon de Da­mian Pe­naud (2e).

Les Saints ne sont pas ti­mides pour au­tant et marquent deux fois en moins de trois mi­nutes. Fra­ser Ding­wall montre qu’il sait lui aus­si trou­ver des par­te­naires à longue dis­tance : Tom Col­lins joue le face-àface à mer­veille contre Be­tham en re­don­nant à son centre (6e). Puis, c’est le ta­lon­neur James Fish qui s’échappe dans l’in­ter­valle avant de li­vrer l’es­sai à Alex Mit­chell sur un pla­teau (8e). L’in­ten­si­té ne re­des­cend pas et les Saints se font en­core une fois très pres­sants. Alors qu’ils sont tout proches de clouer des Auvergnats aux abois, Ca­mille Lo­pez a la bonne idée d’in­ter­cep­ter une passe ad­verse et de trans­mettre à Pe­ce­li Ya­to qui tra­ver­se­ra le ter­rain seul, à grandes en­jam­bées jus­qu’en terre pro­mise.

NU­MÉ­RO 8 AU SOM­MET DE LEUR ART

Une don­née prouve à quel point cet af­fron­te­ment était de haute vo­lée : la pre­mière mê­lée s’est jouée à la 15e mi­nute, ce qui tra­duit une jus­tesse tech­nique et tac­tique ex­cep­tion­nelle. La mê­lée fer­mée comme la touche connait très peu de dé­chets et per­mettent des lan­ce­ments de jeu au­to­ri­taires. À la sor­tie des­quels les troi­sième ligne centre brillent par­ti­cu­liè­re­ment. Ya­to, mar­queur en so­li­taire et au­teur d’un nou­veau match stu­pé­fiant, peut ap­pré­cier la ri­vali­té avec Tei­ma­na Har­ri­son, étin­ce­lant et qui lui a dis­pu­té le titre de meilleur joueur du match. L’in­ter­na­tio­nal an­glais marque un tri­plé en une ving­taine de mi­nutes et sur des si­tua­tions bien di­verses. Au re­tour des ves­tiaires, il ré­com­pense la do­mi­na­tion des siens en concluant un maul bien for­mé dans les 5 mètres cler­mon­tois (44e) et re­donne confiance à son équipe. Six mi­nutes plus tard, le na­tif de Nou­vel­leZé­lande feinte la passe sur son aile et couche Be­tham sur l’es­sai du bo­nus (50e). Et à la 67e, il conti­nue de son­ner la ré­volte an­glaise en mar­quant sur la seule séance de pick and go du match. Dans le même temps, Ya­to perce et dé­gaine une passe après contact sur­réa­liste pour Wes­ley Fo­fa­na, qui éli­mine deux dé­fen­seurs (48e). Puis, il prend l’in­ter­valle et donne cette fois de fa­çon acro­ba­tique à Be­tham (60e) qui ins­crit comme Fo­fa­na un dou­blé.

Mal­gré ces sur­sauts d’or­gueil, la deuxième mi-temps des Cler­mon­tois est lé­gè­re­ment en des­sous et ceux-ci ne do­minent que d’un pe­tit point pen­dant plus de dix mi­nutes, la faute à un re­lâ­che­ment dé­fen­sif in­quié­tant. C’est Ré­my Gros­so qui en­dosse le cos­tume de sau­veur en pro­fi­tant d’un dé­ca­lage créé par une re­dou­blée entre Lo­pez et Fo­fa­na (77e). Cler­mont s’est fait peur mais l’em­porte dans un match to­ta­le­ment fou et spec­ta­cu­laire. Le pu­blic de Mar­cel-Mi­che­lin peut souf­fler, il sait qu’il as­sis­te­ra au quart de son équipe en mars.

Pho­to Vincent Du­vi­vier

Ab­sent des ter­rains du­rant de longues se­maines cet au­tom­né, l’ai­lier cler­mon­tois Ré­mi Gros­so, qui échappe ici à la dé­fense an­glaise, a été très in­ci­sif, no­tam­ment en ins­cri­vant l’es­sai de la gagne.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.