Coup de ba­lai sur les aides à la ré­no­va­tion éner­gé­tique

Mieux Vivre Votre Argent - - Immobilier - LUDOVIC CLERIMA

Ni­co­las Hu­lot, mi­nistre de la Tran­si­tion éco­lo­gique et so­li­daire, et Jacques Mé­zard, mi­nistre de la Co­hé­sion des ter­ri­toires, ont dé­ci­dé de mettre de l’ordre dans la four­mi­lière des dis­po­si­tifs en fa­veur de la ré­no­va­tion éner­gé­tique. Car entre les aides de l’Etat, celles des ré­gions, des dé­par­te­ments, des villes et des dif­fé­rents or­ganes pu­blics, les par­ti­cu­liers n’y voient plus clair et fi­nissent par n’en sol­li­ci­ter au­cune.

Ain­si, dès 2019, le cré­dit d’im­pôt pour la tran­si­tion éner­gé­tique (CITE) se­ra trans­for­mé en prime.

Les mé­nages au­ront ac­cès à cette aide, qui peut fi­nan­cer jus­qu’à 50% des dé­penses en­ga­gées, dès la fin des tra­vaux. L’éco-prêt à taux zéro, créé pour ai­der au fi­nan­ce­ment des tra­vaux d’éco­ré­no­va­tion mais très peu de­man­dé, se­ra sim­pli­fié afin d’al­lé­ger les dé­marches à ef­fec­tuer en vue de son ob­ten­tion. Un fonds de 50 mil­lions d’eu­ros se­ra, en outre, ins­tau­ré pour en fa­ci­li­ter la dis­tri­bu­tion aux quelque 35 000 foyers mo­destes qui pour­raient y pré­tendre. « De cette fa­çon, nous al­lons vaincre les ré­ti­cences des banques et faire en sorte que l’Etat se porte ga­rant de ces prêts à taux zéro », pré­ci­sait Ni­co­las Hu­lot sur RTL, le 27 avril der­nier.

En­fin, le mi­nistre veut fon­der une agence pu­blique de la ré­no­va­tion ther­mique, sorte de gui­chet unique per­met­tant de gui­der les pro­prié­taires sur les dif­fé­rentes aides aux­quelles ils sont éli­gibles pour réa­li­ser leurs tra­vaux. Ces dis­po­si­tifs, pro­met Ni­co­las Hu­lot, se­ront éva­lués mois après mois et pour­ront faire l’ob­jet de cor­rec­tions du­rant le quin­quen­nat.

Avec ces me­sures, le Gou­ver­ne­ment es­père réus­sir là où ses pré­dé­ces­seurs ont échoué, en per­met­tant la ré­no­va­tion de quelque 500 000 lo­ge­ments par an. Car la France compte à ce jour entre 7 et 8 mil­lions de « pas­soires ther­miques », se­lon les chiffres évo­qués par Ni­co­las Hu­lot. Sur ces biens mal iso­lés, 3,8 mil­lions sont oc­cu­pés par des mé­nages mo­destes, dont 1,5 mil­lion de pro­prié­taires. Or, le mi­nis­tère de la Tran­si­tion éco­lo­gique et so­li­daire in­dique que les bâ­ti­ments ré­si­den­tiels et ter­tiaires re­pré­sentent 45% de la consom­ma­tion du pays en éner­gie. Le sec­teur est aus­si à l’ori­gine d’en­vi­ron 25% des émis­sions de gaz à ef­fet de serre.

Pour at­teindre ces ob­jec­tifs am­bi­tieux, près de 14 mil­liards d’eu­ros ont été mis sur la table dans le cadre du Grand Plan d’in­ves­tis­se­ment (GPI) an­non­cé en sep­tembre der­nier par le Pre­mier mi­nistre et qui doit se dé­rou­ler tout au long du quin­quen­nat.

En pro­jet, une agence pu­blique d’in­for­ma­tion sur la ré­no­va­tion ther­mique

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.