Des gar­diens sans co­lis ni lettres re­com­man­dés

Mieux Vivre Votre Argent - - Fiscalité & Droit -

Les gar­diens d’im­meuble ne sont plus te­nus de ré­cep­tion­ner les co­lis ou cour­riers né­ces­si­tant une si­gna­ture. Dé­sor­mais, le des­ti­na­taire de­vra se rendre à la Poste. De même, ils n’ont plus l’obli­ga­tion d’ac­cep­ter les pa­quets de plus de 30 kg ou ceux dont les di­men­sions ex­cèdent deux mètres. Ma­ni­fes­te­ment, les achats sur In­ter­net leur don­naient trop de tra­vail! Cette me­sure, is­sue d’un ave­nant à la conven­tion col­lec­tive des gar­diens, a ob­te­nu sans ré­serve la va­li­da­tion du mi­nis­tère du Tra­vail.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.