De la dif­fi­cul­té de sous­crire une as­su­rance vie pas­sé un cer­tain âge

Mieux Vivre Votre Argent - - Mieux Vivre & Vous -

Comme le pré­co­nise Mieux Vivre Votre Ar­gent, j’ai pla­cé quelques éco­no­mies sur de l’as­su­rance vie à l’Afer et j’en suis très contente. Tou­jours se­lon vos conseils, je sou­haite di­ver­si­fier cet in­ter­mé­diaire ; je me suis adres­sée à l’Asac-Fa­pès qui n’a pas ac­cep­té mon adhé­sion en rai­son de mon âge (91 ans). Cette dis­cri­mi­na­tion est in­sup­por­table ! De Jac­que­line de C., par cour­riel

La ré­ponse de la ré­dac­tion.

Chère Ma­dame, comme nous l’évo­quions dans notre dos­sier de juillet-août, les as­su­reurs craignent, en ac­cep­tant des sous­crip­teurs âgés, que ces der­niers ne cherchent qu’à pro­fi­ter de l’avan­tage suc­ces­so­ral de l’en­ve­loppe, une pra­tique in­ter­dite. D’où la ré­ti­cence de nom­breux éta­blis­se­ments à prendre des clients de plus de 90 ans. Ce­ci n’est néan­moins pas une fa­ta­li­té, nous vous in­vi­tons à ré­ité­rer votre de­mande au­près de l’éta­blis­se­ment ou à contac­ter d’autres as­su­reurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.