Un mar­ché qui monte en puis­sance

Mieux Vivre Votre Argent - - Vos Actions -

Le groupe dis­pose donc de fortes bar­rières à l’en­trée sur un mar­ché du GNL en pleine ex­pan­sion. Sa crois­sance est es­ti­mée à 5% par an d’ici à 2030. Elle est ti­rée par l’Asie et no­tam­ment la Chine qui sou­haite por­ter ra­pi­de­ment la part du GNL dans son mix éner­gé­tique de 6 à 15% en rem­pla­çant, pour ses cen­trales élec­triques, le char­bon par cette éner­gie plus « propre ». Le GNL monte éga­le­ment en puis­sance aux Etats-Unis. Pour ré­pondre à cet es­sor, toute une in­fra­struc­ture est né­ces­saire à la fois pour le tran­sport et le sto­ckage. Et GTT en maî­trise la tech­no­lo­gie.

En tant que so­cié­té d’in­gé­nie­rie, GTT est une en­tre­prise peu ca­pi­ta­lis­tique, sans dette à son bi­lan (la tré­so­re­rie nette à la fin de juin se mon­tait à 125,3 mil­lions d’eu­ros), et qui gé­nère chaque an­née d’im­por­tants flux nets de li­qui­di­té (su­pé­rieurs à 100 mil­lions). Sa struc­ture de coûts lé­gère, com­po­sée pour l’es­sen­tiel des sa­laires des in­gé­nieurs, per­met à la so­cié­té de dé­ga­ger une ren­ta­bi­li­té après im­pôt de plus de 50% et de re­ver­ser à ses ac­tion­naires la plus grande par­tie de ses pro­fits (80%).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.