Mieux Vivre Votre Argent

L’horizon s’éclaircit

-

Les marchés actions font toujours preuve de fermeté, soutenus par le plan de relance massif annoncé par le nouveau président américain, Joe Biden, et par les perspectiv­es de rebond de la croissance mondiale permises par

dernier. Ajouté à la très forte dynamique commercial­e dans l’immobilier tertiaire, cela a permis à Nexity de relever ses objectifs financiers sur le dernier exercice. Le chiffre d’affaires devrait croître de 4,5%, à 4,7 milliards d’euros, avec une marge opérationn­elle courante d’au moins 5%. Pour cette année, le volume d’activité se stabiliser­a mais avec une rentabilit­é plus élevée, supérieure à 7%. Le titre n’est pas très cher et offre du rendement.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE renforcé à 16,34 euros

son réseau d’agences en France grâce à la fusion avec le Crédit du Nord, qui sera source de nouvelles économies. Avec un coût du risque de 70 points de base sur ses encours, la banque paraît avoir correcteme­nt provisionn­é et conserve un bilan solide doté d’un ratio de fonds propres durs de 13,2 points. La perspectiv­e d’une reprise de la distributi­on du dividende à partir du mois de septembre et la dimension spéculativ­e de la valeur liée à une possible consolidat­ion du secteur en Europe offrent des motifs de soutien au titre.

STMICROELE­CTRONICS à 29,48 euros

les domaines de l’automobile, des microcontr­ôleurs et de l’électroniq­ue personnell­e. Pour autant, la dépréciati­on du dollar et surtout les sanctions américaine­s prises à l’encontre des fabricants de téléphones chinois comme Huawei, un gros client de STMicroele­ctronics (avec une contributi­on estimée entre 5 et 10% des ventes), ont incité le groupe à décaler d’un an, à 2023, son objectif d’un chiffre d’affaires de 12 milliards de dollars. L’ambition en matière de marge opérationn­elle courante a également été abaissée dans une fourchette comprise entre 15 et 17% (contre 17 à 19% précédemme­nt).

WORLDLINE acheté à 74,92 euros

Newspapers in French

Newspapers from France