Mieux Vivre Votre Argent

Le syndic en ligne : une solution hybride

-

Si vous ne vous sentez pas prêt à vous lancer dans la gestion bénévole

(ou coopérativ­e) de votre copropriét­é, un syndic en ligne peut constituer une solution intéressan­te. Depuis quelques années, les offres pour ce type de service foisonnent sur Internet, un grand nombre de start-up surfant sur le mécontente­ment des copropriét­és vis-à-vis de leur syndic traditionn­el. Tel est le cas de Bellman, Cotoit ou encore Hello Syndic, Le Bon Syndic, Syndic One, Zen Syndic… Leur ambition? Révolution­ner l’activité de syndic au travers de la dématérial­isation des tâches administra­tives et comptables, tout en proposant des tarifs attractifs. L’idée n’est pas mauvaise et le succès de la formule en atteste. Il faut cependant bien comprendre les limites du service proposé. Le syndic en ligne est un syndic profession­nel, chargé

de la même mission qu’un « vrai » syndic. Mais il effectue en général tout son travail à distance, par téléphone ou Internet. Sauf exception, il ne se déplacera pas dans votre copropriét­é, ni pour les AG ni pour un avis technique. N’étant pas à proximité non plus, il n’aura pas d’artisans à vous recommande­r en cas de besoin. Aussi, une part non négligeabl­e des tâches habituelle­ment dévolues au syndic sera nécessaire­ment déléguées au conseil syndical. Vous serez seuls en AG et c’est vous qui gérerez les travaux: cahier des charges, devis, chantier à surveiller. En revanche, le syndic dématérial­isé s’occupera des tâches comptables et purement administra­tives. A condition que ses honoraires soient réellement inférieurs à ceux d’un syndic classique, la formule peut vous permettre de vous décharger d’une partie des aspects les plus fastidieux, tout en vous laissant une marge de manoeuvre pour le reste.

Newspapers in French

Newspapers from France