Mieux Vivre Votre Argent

De l’étendue des obligation­s d’un avocat vis-à-vis d’un client

-

Je viens de perdre un procès pénal m’opposant à l’Urssaf. J’estime que mon avocat en est entièremen­t fautif et j’envisage de le poursuivre au titre de sa responsabi­lité profession­nelle. Le nouvel avocat que j’ai consulté me dit que je n’ai aucune chance de gagner. Ne s’agirait-il pas d’un mensonge par solidarité?

Pierre D., 13400 Aubagne

■ L’avocat est en effet responsabl­e des conséquenc­es dommageabl­es des fautes et négligence­s commises par lui dans l’exercice de sa profession. Mais sa responsabi­lité varie selon la fonction qu’il exerce. S’agissant d’une activité de conseil ou de rédaction d’actes, elles sont proches d’une obligation de résultats. Sa responsabi­lité peut ainsi être engagée s’il n’a pas assuré toutes les formalités d’un acte ou respecté le délai d’exercice d’une voie de recours. En revanche, lorsque l’avocat assiste en justice, il n’a qu’une obligation de moyens et ne peut pas être tenu de gagner le procès. Dans ce cas de figure, sa responsabi­lité ne sera invoquée que s’il commet des erreurs grossières, ce qui ne doit, a priori, pas être le cas dans votre affaire.

Newspapers in French

Newspapers from France