Mon en­fant de 8 ans est « amou­reux » d’une ca­ma­rade. Dois-je en­cou­ra­ger ses sen­ti­ments pré­coces ou frei­ner son ob­ses­sion ?

Milk Magazine - - Battle -

Ch­ris­tine Bru­net, psy­cho­logue cli­ni­cienne. Res­tez bien­veillant et à l’écoute mais n’exa­cer­bez pas une re­la­tion qui re­lève plus d’une pré­fé­rence qui chan­ge­ra. S’il vous confie ce se­cret, ne le ré­pé­tez pas de­vant lui à des adultes. Il se sen­ti­rait hu­mi­lié et em­bar­ras­sé. De même, il est pré­fé­rable de ne pas vous pâ­mer de­vant ses ex­ploits amou­reux, au risque de l’in­ci­ter à imi­ter de trop près les adultes pour vous faire plai­sir. S’il n’est pas en de­mande, évi­tez de le pous­ser à écrire une pe­tite lettre d’amour ou à in­vi­ter sa/son amou­reux(se) seul(e) à la mai­son. La re­la­tion de l’en­fant avec son amou­reux n’est pas iden­tique à une re­la­tion entre adultes.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.