RÉ­SINE EZE-KOTE

Une ré­sine… à l’eau !

Modèle Magazine - - SOMMAIRE -

trop fluide) et im­pos­sible éga­le­ment de la « char­ger » au mi­cro­bal­lon… car elle n’est pas faite pour ce­la !

UNE MISE EN OEUVRE HYPERSIMPLIFIÉE

Pour ce qui est de dur­cir et d’étan­chéi­fier une cloi­son pa­re­feu ou un com­par­ti­ment ré­ser­voir, rien de plus simple avec ce pro­duit puis­qu’il suf­fit de pas­ser une ou deux couches et le tour est joué ! Sé­chage en moins d’une heure (comp­ter une nuit pour un sé­chage à coeur), avec en prime une sur- il se­ra né­ces­saire de pas­ser deux ou trois couches de ré­sine supplémentaires afin de bien bou­cher la trame du tis­su. Ras­su­rez-vous, la fa­ci­li­té de mise en oeuvre et la lé­gè­re­té du pro­duit font qu’un fi­brage à la ré­sine Eze-Kote est bien plus fa­cile qu’avec une ré­sine époxy, même s’il faut pas­ser plu­sieurs couches de pro­duit. Certes, le fi­ni ne se­ra pas aus­si dur qu’avec de la ré­sine époxy, mais res­te­ra d’une so­li­di­té lar­ge­ment suf­fi­sante pour la plu­part de nos mo­dèles, et sur­tout bien plus lé­ger ! Le pro­duit idéal quand il s’agit de fi­brer en­tiè­re­ment une ma­quette par exemple…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.