Voltige en dou­ceur

Modèle Magazine - - ESSAI -

La mise en oeuvre est ré­duite à sa plus simple ex­pres­sion, comme le Sports­ter est peu en­com­brant, on le trans­porte mon­té. Il suf­fit donc d’ou­vrir la trappe, de mettre l’ac­cu Lipo et de le bran­cher. C’est sym­pa en hi­ver, on ne perd pas de temps en contor­sions in­utiles. Un pe­tit contrôle gé­né­ral, sans ou­blier la por­tée ra­dio avec le mo­teur à dif­fé­rents ré­gimes ter­mine la pré­pa­ra­tion.

La mise des gaz avec l’hé­lice 12x10 souffle bien les gou­vernes, le contrôle de la tra­jec­toire est fa­cile. À mi-gaz, le Sports­ter se met queue haute, un peu plus de gaz et une faible ac­tion à ca­brer suf­fit pour quit­ter le sol. L’al­lure est belle, le vol ten­du, même sans al­ler vite. On est vite en confiance. La puis­sance, avec un rap­port de 180 W/kg, n’est pas co­los­sale, on vole en sé­cu­ri­té, ce­la grimpe gen­ti­ment, mais sans plus. On peut aus­si lan­cer le Sports­ter à la main en le te­nant sous le train, ce n’est pas très fa­cile mais c’est en­vi­sa­geable si on vole sur un pré. Une fois en al­ti­tude, le pre­mier test consiste à mettre le Sports­ter en perte de vi­tesse pour ana­ly­ser son com­por­te­ment. L’avion ra­len­ti pro­gres­si­ve­ment, sans in­sta­bi­li­té en rou­lis jus­qu’à dé­cro­cher à plat, ou sur une aile si une tur­bu­lence le cha­hute un peu. Avec de la dé­rive, la mise en vrille est tar­dive. Elle dé­marre, mais on sent bien qu’un cen­trage plus ar­rière est né­ces­saire pour la rendre plus dé­mons­tra­tive. La ro­ta­tion se fait sur un axe un peu pi­queur mais sé­cu­ri­sant, on a le temps de com­prendre ce qu’il se passe. C’est dé­mons­tra­tif, sain et pré­vi­sible. La faible charge alaire, les ailes rec­tan­gu­laires et le pro­fil, contri­buent à ce com­por­te­ment ras­su­rant qui laisse pré­sa­ger d’un re­tour au sol des plus ai­sés.

Le Sports­ter pos­sède une géo­mé­trie proche d’un vol­ti­geur F3A d’an­cienne gé­né­ra­tion. Sous des faux airs d’avion ré­tro, ce­la donne un vol ten­du et pré­cis : on va où l’on veut, sans avoir à tout le temps cor­ri­ger un ou plu­sieurs axes. Les fi­gures de base, ton­neau, vol dos, boucle po­si­tive ou né­ga­tive, renversement, s’en­chaînent avec plai­sir. Le seul bé­mol, c’est la puis­sance dis­po­nible : toute fi­gure dans un plan ver­ti­cal de­mande une prise d’élan. On peut na­tu­rel­le­ment ten­ter des fi­gures en­chaî­nées ou plus com­plexes, huit cu­bain, renversement sor­tie dos, ton­neau dé­clen­ché en som­met de boucle, etc. Ce­la passe bien sans beau­coup de pertes d’axe. La dé­rive est bien dé­cou­plée, elle a peu d’ef­fets se­con­daires : un cercle à plat est fa­cile à réa­li­ser comme tout bon vol­ti­geur. Le vol tranche est im­pos­sible faute de puis­sance mo­teur, on se contente d’une pe­tite glis­sade. Bien évi­dem­ment, l’avion n’est pas pré­vu pour le vol 3D. Ce n’est pas la des­ti­na­tion de cet avion qui, mal­gré tout, est joueur, pré­cis, et qui ac­cepte un vent un peu sou­te­nu. Il peut donc vo­ler sou­vent et pas­ser entre des mains peu en­traî­nées, par exemple en double com­mande pour faire de l’éco­lage et pas­ser la voltige clas­sique. Il est par­fai­te­ment pos­sible de tour­ner un pro­gramme de voltige simple, en s’amu­sant à soi­gner les tra­jec­toires et en ren­dant aus­si dis­crètes que pos­sibles les cor­rec­tions, c’est une ex­cel­lente école.

Le Sports­ter re­joint le plan­cher des vaches après 8 mi­nutes en­vi­ron de vol. Le mo­teur bru­shed est un peu chaud en été, c’est nor­mal, le ren­de­ment est moindre qu’un bru­sh­less. Cet avion est sain et ja­mais pié­geux. On fait un cir­cuit clas­sique pour prendre la piste et compte te­nu de la fi­nesse, cor­recte sans plus, on ne vient pas de trop loin. En­suite, on peut faire un po­ser sur trois roues ou bien s’amu­ser à rou­ler un peu sur le train prin­ci­pal avant de ré­duire les gaz pour po­ser la rou­lette. C’est fa­cile, on pour­ra aus­si faire des touch and go pour agré­men­ter le vol. At­ten­tion tou­te­fois dans ce cas de fi­gure, la grande hé­lice laisse une garde au sol plu­tôt faible.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.