Jeff GREEN

3 QUES­TIONS A…

Mondial Basket - - Washington Wizards -

MON­DIAL

BAS­KET : En quoi ton ex­pé­rience des NBA Fi­nals peut-elle ser­vir à Wa­shing­ton ? Jeff GREEN : Il ne faut ja­mais rien prendre pour ac­quis. Beau­coup de grands joueurs n’y sont ja­mais al­lés. Se his­ser en Fi­nales était quelque chose d’in­croyable. Je peux ap­por­ter cette ex­pé­rience à Wa­shing­ton, faire en sorte que tout le monde sache ce qu’il en coûte et les sa­cri­fices que vous de­vez faire pour ar­ri­ver à ce stade. MB : Wa­shing­ton, c’est chez toi. Ça a dû beau­coup comp­ter dans ton choix, non ?

J.G. : J’au­rai la chance de re­voir mes amis et ma fa­mille et c’était la chose la plus im­por­tante à mes yeux. Je pour­rais voir mes nièces, per­mettre à mes filles de voir da­van­tage leur fa­mille. Je vais tout don- ner pour ma fran­chise mais en de­hors du par­quet, c’est la fa­mille d’abord. Il y a du ta­lent dans cette équipe et de belles op­por­tu­ni­tés dans cette Confé­rence Est. Je pense que beau­coup de gars ont en­vie d’y ar­ri­ver. Je veux re­tour­ner en Fi­nales et j’ai eu le sen­ti­ment que « Wash » était ma meilleure chance d’y par­ve­nir à très court terme. MB : Pour­quoi les Wi­zards peuvent-ils at­teindre le top à l’Est, ce qu’ils n’ont pas réus­si à faire ces der­nières sai­sons ? J.G. : Il faut de l’uni­té. Il faut que tout le monde soit sur la même page. Il faut sa­voir se sa­cri­fier pour l’équipe. Ce n’est pas un truc in­di­vi­duel. Il faut vrai­ment un ef­fort col­lec­tif et des sa­cri­fices per­son­nels pour que l’équipe ait ce truc en plus.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.