Hous­ton Ro­ckets

Mondial Basket - - Édito -

Pour res­ter le meilleur chal­len­ger de Gol­den State, Hous­ton a re­cru­té Car­me­lo An­tho­ny, Mi­chael Car­ter-Williams, James En­nis, Mar­quese Ch­riss, Bran­don Knight et l’Ar­lé­sienne bré­si­lienne Bru­no Ca­bo­clo. Une plai­san­te­rie, sur­tout que les Ro­ckets ont per­du leurs meilleurs dé­fen­seurs : Tre­vor Ari­za et Luc Mbah a Moute. Mal­gré tout, Coach D’An­to­ni est per­sua­dé que son équipe se­ra ar­mée pour re­tour­ner en fi­nale de Confé­rence. « On a plus de ta­lent qu’on ne nous en prête. Les meilleurs sont là et on a la meilleure équipe pos­sible. » Da­ryl Mo­rey, le GM, s’est dé­bar­ras­sé du bou­let que consti­tuait le contrat de Ryan An­der­son. Dans l’échange avec Phoe­nix, il a ré­cu­pé­ré un ai­lier fort ath­lé­tique (Ch­riss) et un me­neur au­tre­fois pro­met­teur qui n’a pas joué un match l’an­née pas­sée pour cause de rup­ture des croi­sés du ge­nou (Knight). Un re­cru­te­ment 2018 bien vi­lain et Mo­rey le sait. On at­tend des ajus­te­ments dans ce ros­ter car Hous­ton a vrai­ment dé­cro­ché par rap­port à l’exer­cice écou­lé, alors que Gol­den State se­ra en­core plus fort. « Me­lo », 34 ans, au­rait ac­cep­té de sor­tir du banc mais Coach D’An­to­ni n’est sûr de rien. Il tes­te­ra plu­sieurs for­mules en sai­son ré­gu­lière. James Har­den et Ch­ris Paul étant les meilleurs amis du n°7, les Texans évo­lue­ront a prio­ri dans un cli­mat serein. C’est dé­jà ça de ga­gné mais il va quand même fal­loir don­ner du temps de jeu à un phé­no­mène qui était en sé­rieuse perte de vi­tesse à « OKC » (16.2 pts à 40%). Ja­mais l’ex-top sco­reur de la Ligue n’était des­cen­du aus­si bas.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.