8q Les ré­ser­voirs

Moteur Boat Magazine - - PRATIQUE -

Les ré­ser­voirs à bord, par dé­fi­ni­tion in­vi­sibles, doivent su­bir un hi­ver­nage dans les règles. C’est le cas pour ceux qui contiennent du car­bu­rant. L’étape n’est pas à né­gli­ger, car de leur bon en­tre­tien dé­pen­dra le bon fonc­tion­ne­ment du mo­teur à la re­mise à l’eau. Qu’il soit des­ti­né à re­ce­voir du ga­soil ou de l’es­sence, le ré­ser­voir de­vrait être, dans l’idéal, com­plè­te­ment vi­dan­gé, net­toyé et lais­sé vide. Dans la pra­tique, une telle opé­ra­tion est im­pos­sible à réa­li­ser tous les ans. Rai­son pour la­quelle il est conseillé de le lais­ser tou­jours plein, au maxi­mum de sa conte­nance. C’est vrai pour ceux qui contiennent de l’es­sence ou du ga­soil. Les lais­ser pleins per­met d’évi­ter la conden­sa­tion et le dé­ve­lop­pe­ment des bac­té­ries, sur­tout pour le ga­soil. Pour l’es­sence, il est éga­le­ment for­te­ment re­com­man­dé de conser­ver un ni­veau maxi­mum, cette fois-ci pour des rai­sons de sé­cu­ri­té. Ce car­bu­rant est très in­flam­mable, voire ex­plo­sif, et un ré­ser­voir plein évite la for­ma­tion de va­peurs. Reste le pro­blème de la conser­va­tion des car­bu­rants pen­dant les mois de sai­son hi­ver­nale. Les fa­bri­cants de pro­duits d’en­tre­tien ont dé­ve­lop­pé des sta­bi­li­sa­teurs qui contiennent des bio­cides des­ti­nés à em­pê­cher l’ap­pa­ri­tion de bac­té­ries.

Pour évi­ter la pré­sence de ré­si­dus dans le ré­ser­voir, les sou­dures se font tou­jours à l’ex­té­rieur.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.