FOUR WINNS V255

Vé­ri­table exer­cice de style que de re­nou­ve­ler d’an­née en an­née sa cé­lèbre gamme Vis­ta... Four Winns y par­vient avec brio en lan­çant le nou­veau V255.

Moteur Boat Magazine - - ESSAI LES CABIN-CRUISERS - TEXTE : ÉDOUARD DES­GREZ. PHO­TOS : VIR­GI­NIE PELAGALLI.

Les Vis­ta furent un temps les ca­bin-crui­sers par­mi les plus ven­dus de France. Fort de cette ex­pé­rience, Four Winns conti­nue de faire évo­luer le concept, comme en té­moigne le der­nier V255. Il est le plus pe­tit de la gamme, et qui dit évo­lu­tion dit sou­vent chan­ge­ment de forme. Ce Vis­ta a donc une proue un peu car­rée et un pro­fil de runabout quoi­qu’un peu plus cor­pu­lent, avec un ti­rant d’air de 2 mètres sans l’ar­ceau en po­ly­es­ter. C’est un des points re­mar­quables de ce 7,67 mètres ; il a su gar­der un look spor­tif mal­gré sa vo­ca­tion de pe­tite croi­sière fa­mi­liale. Son cock­pit est d’une mo­du­la­ri­té exem­plaire, le car­ré pou­vant se re­lier à la mé­ri­dienne de 2,40 mètres en bais­sant la table. Il est éga­le­ment pos­sible de ra­battre le dos­sier de la ban­quette ar­rière pour ob­te­nir un es­pace de far­niente de pre­mière classe (4 m de long). Au cas où ce­la ne suf­fi­rait pas, un ma­te­las sup­plé­men­taire de près de 2 mètres est fixé sur la plage avant. Une fois n’est pas cou­tume, les marches pour pas­ser du cock­pit au rouf ne sont pas in­té­grées à la porte de ca­bine, mais dé­ca­lées sur le cô­té. Pour pas­ser de­vant, il n’est donc pas be­soin de fer­mer la porte. Cette der­nière est un mo­dèle en Plexi­glas tein­té noir et à double bat­tant, moins pra­tique se­lon nous qu’une porte cou­lis­sante.

Un efff­fet de vo­lume dans la ca­bine

La par­tie ha­bi­table est en un seul vo­lume, puis­qu’il n’existe pas de sé­pa­ra­tion entre la mid-ca­bine do­tée d’un vaste cou­chage (2,13 x 1,38 m) et le sa­lon dont la ban­quette en U se trans­forme en cou­chette (1,85 x 1,96 m de lar­geur maxi­male à la base). Un éton­nant contraste est créé entre les boi­se­ries trop claires ain­si que le plan de tra­vail blanc de la cui­sine – un peu « bon mar­ché » – et la sel­le­rie, les vai­grages ou la table qui dé­gagent tous trois une im­pres­sion de qua­li­té. Aux com­mandes, le pi­lote re­trouve le ca­rac­tère as­sez rou­leur et la gîte des ca­bin-crui­sers au V pro­non­cé (17°). Le com­por­te­ment reste sain et pré­vi­sible, et la coque est ani­mée par le nou­veau 4,5 litres MerC­rui­ser de 250 che­vaux qui per­met de dé­jau­ger en 7 se­condes en­vi­ron. La barre des 30 noeuds est fran­chie avec quatre per­sonnes à bord et un de­mi-plein de car­bu­rant.

Le cock­pit est réel­le­ment mo­du­lable, mais le pas­sage cen­tral est un peu étroit.

La cale mo­teur offre une ex­cel­lente ac­ces­si­bi­li­té mé­ca­nique.

Le bain de so­leil ar­rière me­sure 1,57 mètre de long par 1,41 mètre de large.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.