VA­LIANT 580 Com­fort LE L’éco­no­mique at­ti­tude

Moteur Boat Magazine - - COMPARATIF PRIX - T E X T E : F R A N Ç O I S PA R I S . P H O T O S : V I R G I N I E P E L A G A L L I E T B O R I S R É J O U .

Dans sa ca­té­go­rie, c’est le moins cher. Mais, mal­gré son prix bas, il n’a à rou­gir ni de son com­por­te­ment ni de ses équi­pe­ments, puis­qu’il est do­té de la ver­sion Li­mi­ted Edi­tion.

Le plus pe­tit des deux Va­liant pré­sents à ce com­pa­ra­tif (tous deux dans la ca­té­go­rie des 30 000 €) pos­sède un avan­tage de poids : son prix. C’est même le moins cher – avec le Jean­neau Cap Ca­ma­rat 5.5 WA af­fi­ché à 29 870 € avec un 115 che­vaux Su­zu­ki. Équi­pé d’un Mer­cu­ry de 115 che­vaux EFI, sa puis­sance conseillée, le Va­liant 580 Com­fort LE at­teint 27 570 €. Dans sa ver­sion Li­mi­ted Edi­tion, il adopte une nou­velle fi­ni­tion qui se re­marque au ni­veau des tis­sus en PVC gris fon­cé et de la sel­le­rie gris beige (mo­dèle en vi­nyle de la marque Sprad­ling). Est éga­le­ment pré­sent à l’in­ven­taire de ce nou­veau mo­dèle un lea­ning-post mo­no­place en po­ly­es­ter, iden­tique à ce­lui du Va­liant 630 Clas­sic. Mais, par rap­port à ce der­nier, la con­sole est dé­pla­cée vers l’avant et offre un siège ra­bat­table, comme à bord du 685 Clas­sic, ce qui per­met de gar­der un es­pace de cir­cu­la­tion op­ti­mum.

Un plan de pont très clas­sique

Les coffres à l’avant sont suf­fi­sam­ment pro­fonds pour lo­ger la sel­le­rie et des sacs sup­plé­men­taires. C’est d’ailleurs l’un des seuls ran­ge­ments du bord digne de ce nom. Les amé­na­ge­ments du cock­pit sont de fac­ture très clas­sique ; la con­sole est cen­trale, et mal­gré cette confi­gu­ra­tion le pas­sage est suf­fi­sant à bâ­bord ou à tri­bord à condi­tion d’avan­cer non fron­ta­le­ment mais de biais. Une as­sise prend place à l’avant de la con­sole. En­fin, à l’ar­rière, une ban­quette bi­place vient s’in­sé­rer contre le ta­bleau. Ce Va­liant 580 Com­fort LE s’avère très agréable à ma­nier. D’abord en rai­son de la po­si­tion du pi­lote, bien ca­lé sur le lea­ning-post qui reste sur ce type d’uni­té le meilleur choix pos­sible. Mais aus­si parce que la ca­rène est très joueuse. Lors des sauts de vague dans la houle ré­si­duelle, le ba­teau re­tombe à plat, sans ta­per. Son V, as­so­cié aux flot­teurs, dé­flé­chit les vagues au loin, gar­dant l’équi­page au sec.

Un pro­gramme fa­mi­lial avant tout

Le Va­liant 580 Com­fort LE prend ap­pui sur le der­nier tiers de ses flot­teurs pour des vi­rages en toute sé­cu­ri­té. Il s’agit d’une uni­té saine qui to­lère les er­reurs de pi­lo­tage et convient donc tout à fait au pro­gramme fa­mi­lial pour le­quel elle se des­tine. Son mo­teur de 115 che­vaux – avec le­quel nous avons ef­fec­tué notre es­sai – est tout à fait en ac­cord avec sa lon­gueur et son poids. En deçà, il risque de pei­ner au dé­jau­geage si l’uni­té est char­gée. Le ba­teau at­teint 32,6 noeuds en vi­tesse de pointe à 5 800 tr/mn et croise à 19,5 noeuds à 4 000 tr/mn. À ce ré­gime, sa consom­ma­tion est rai­son­nable, avec 16,1 l/h (ca­rène propre et deux per­sonnes à bord). ■

Plai­sant à pi­lo­ter avec son bloc de 115 che­vaux, ce Va­liant est un des moins chers dans la ca­té­go­rie des 30 000 €.

C’est sous le bain de so­leil avant que se niche le plus grand coffre du bord. La soute ar­rière re­çoit dif­fé­rents élé­ments tech­niques, comme la pompe de cale ou la bat­te­rie.

Il est pos­sible de lo­ger tous les cous­sins du bord dans la soute avant, dont le ca­pot est mon­té sur vé­rin hy­drau­lique.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.