Vo­ler sur l’eau avec un surf élec­trique

Moteur Boat Magazine - - SILLAGE -

Pas be­soin de vague pour ce surf qui avance tout seul. C’est une planche de 2,50 mètres de long et 0,80 mètre de large, gonflable, et à l’ar­rière de la­quelle un mo­teur de 15 che­vaux est at­ta­ché. Ce der­nier est élec­trique, il n’y a donc pas de pol­lu­tion, juste un « très lé­ger bruit ». Dans une main, le sur­feur tient une poi­gnée, re­liée à l’ex­tré­mi­té de la planche, qui per­met de gar­der l’équi­libre ; dans l’autre, il serre une ma­nette qui com­mande la vi­tesse et la puis­sance de la planche. Pour se di­ri­ger et tour­ner, les mou­ve­ments du corps suf­fisent. « Le sur­feur est to­ta­le­ment au­to­nome, as­sure Benoît Lé­pine. C’est très simple d’uti­li­sa­tion. » Avec cette planche, il est pos­sible de sur­fer dans n’im­porte quelle po­si­tion. « De­bout, on di­rige to­ta­le­ment. Ça fait l’ef­fet de vo­ler sur l’eau, pré­cise le fon­da­teur de Jet Elec­tric Cen­ter, à La Fau­te­sur-Mer. Al­lon­gé, on peut al­ler très vite au ras de l’eau. À genoux, c’est plus fa­cile pour di­ri­ger. As­sis, c’est pour une ba­lade. » Cô­té sen­sa­tions, avec une planche qui peut al­ler jus­qu’à 50 km/h, on est ser­vi. « Il faut deux à cinq mi­nutes pour ap­prendre à se mettre de­bout sur la planche, c’est très fa­cile », af­firme Benoît Lé­pine. Ce di­plô­mé d’État a en­ten­du parler pour la pre­mière fois de ce surf élec­trique lors d’un voyage au Pa­na­ma par des amis adeptes de glisse. « Il a été créé en Al­le­magne, mais je suis le seul à faire ce type de lo­ca­tion en France. »

Plus be­soin de vague pour pro­fi­ter de cette planche de surf au­to­por­tée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.