L’of­fen­sive ja­po­naise!

Ya­ma­ha lève le voile sur son nou­veau « big block » 425 XTO, un V8 de 5,6 litres de cy­lin­drée qui dé­ve­loppe quelque 425 che­vaux ! Lan­ce­ment eu­ro­péen pré­vu en sep­tembre 2018.

Moteur Boat Magazine - - MOTEUR - TEXTE : JU­LIEN BRICCO. PHO­TOS : DR.

On pen­sait le mo­to­riste ja­po­nais en re­trait dans la course à la puis­sance ce qui agite les Amé­ri­cains (Mer­cu­ry, Se­ven Ma­rine), mais, chez Ya­ma­ha, a, on aime prendre le temps de peau­fi­ner les choses, en par­ti­cu­lier le lan­ce­ment d’un nou­veau mo­teur. Le voi­là sur le de­vant de la scène et avec une sur­prise de taille : un hors-bord V8 de 425 che­vaux et de 5,6 litres de cy­lin­drée. « Il ne s’agit pas sim­ple­ment d’un maxi hors-bord », nous confie-t-on chez Ya­ma­ha. Le 425 XTO est an­non­cé comme « une évo­lu­tion ma­jeure dans la pro­pul­sion hors­bord ame­née à bous­cu­ler les stan­dards de la plai­sance sur ce seg­ment, no­tam­ment en termes de fia­bi­li­té ».

Quatre temps et in­jec­tion di­recte, une pre­mière !

Le Ya­ma­ha 425 XTO, c’est aus­si le pre­mier hors-bord quatre temps en in­jec­tion di­recte à haute pres­sion – la pres­sion d’in­jec­tion pou­vant ant ici at­teindre 200 bars. Le mo­teur dis­pose de cinq pompes d’ali­men­ta­tion en car­bu­rant, dont deux in­dé­pen­dantes qui s’ac­tivent à des ré­gimes spé­ci­fiques dans un sé­pa­ra­teur afin de gé­né­rer un dé­bit op­ti­mal, et ce quelle que soit l’al­lure. Le mo­teur compte deux arbres es à cames en tête en­traî­nés par chaîne. Il af­fiche he par ailleurs un im­pres­sion­nant rap­port de

com­pres­sion de 12,2:1 ; les che­mises des cy­lindres sont spé­cia­le­ment trai­tées par une tech­no­lo­gie de fu­sion au plas­ma. En­fin, les gaz d’échap­pe­ment sont di­ri­gés vers le fût d’em­base avant d’être ex­pul­sés via le moyeu de l’hé­lice. Ces spé­ci­fi­ci­tés, entre autres ca­rac­té­ris­tiques in­no­vantes, visent bien sûr à of­frir un mo­teur per­for­mant et do­té d’un couple puis­sant pour ré­pondre aux at­tentes de la cible ini­tiale de ce pro­duit, les pro­prié­taires de grandes et lourdes uni­tés de pêche spor­tive, qui comptent plus de 40 pieds (12 m) et 10 tonnes. Nul doute que ce mo­teur sau­ra éga­le­ment se mon­trer com­pé­ti­tif sur le mar­ché en vogue des ex­press­crui­sers – du moins aux États-Unis – et, plus ac­ces­soi­re­ment, sur ce­lui des maxi se­mi-ri­gides de la Ri­vie­ra mé­di­ter­ra­néenne, même si « une paire voire un trio des ac­tuels F350 suf­fit am­ple­ment pour ce der­nier type d’uni­té », mo­dère-t-on au siège eu­ro­péen du mo­to­riste.

Une di­rec­tion in­té­grée, élec­trique et in­édite

Cô­té agré­ment, Ya­ma­ha dote son 425 XTO d’une di­rec­tion élec­trique en­tiè­re­ment in­té­grée pour une pré­ci­sion maxi­male. Ce « pre­mier sys­tème du genre sur un hors-bord », se­lon le com­mu­ni­qué, se­ra bien sûr op­ti­mi­sé pour l’ins­tru­men­ta­tion Helm Mas­ter et l’écran mul­ti­fonc­tion CL7 de Ya­ma­ha. Le lan­ce­ment de ce mo­teur s’ac­com­pagne par ailleurs d’une nou­velle gamme d’hé­lices ré­fé­ren­cée sous l’ap­pel­la­tion « XTO OS », avec des mo­dèles de 16 à 17 1/8 pouces qui lui sont spé­ci­fi­que­ment dé­diés. Pour le style, en­fin, ce hors-bord se­ra pro­po­sé dans le tra­di­tion­nel gris Ya­ma­ha, mais aus­si en co­lo­ris blanc per­lé. La date de com­mer­cia­li­sa­tion en Eu­rope n’est pas pré­vue avant les sa­lons d’au­tomne (Gênes 2018, voire peut-être Cannes), sa­lons qui ser­vi­ront d’écrin pour le lan­ce­ment of­fi­ciel du mo­teur. ■

Pro­met­teur en termes de tech­no­lo­gies et de per­for­mances, ce 425 XTO af­fiche éga­le­ment un des­sin très réus­si.

Ce maxi hors-bord cible prin­ci­pa­le­ment les opens de pêche XL, dont la taille et le poids aug­mentent chaque an­née.

Le Ya­ma­ha 425 XTO se­ra pro­po­sé en deux co­lo­ris : gris ou blanc per­lé. Par ailleurs, une gamme d’hé­lices de grand dia­mètre lui est spé­ci­fi­que­ment dé­diée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.