L’élec­tri­ci­té se passe de main­te­nance

Moteur Boat Magazine - - PRATIQUE -

Avec le dé­ve­lop­pe­ment des sys­tèmes de na­vi­ga­tion élec­tro­nique, mul­ti­fonc­tions, son­deur, AIS, ra­dar..., le ré­seau élec­trique est de­ve­nu le vé­ri­table sys­tème ner­veux cen­tral du ba­teau et il de­mande une vi­gi­lance par­ti­cu­lière pour pas­ser l’hi­ver, en par­ti­cu­lier du cô­té des bat­te­ries. Elles sont en ef­fet sen­sibles au froid, qui di­mi­nue leur ca­pa­ci­té, et aux dé­charges pro­fondes, qui en­tament ra­pi­de­ment leur es­pé­rance de vie. Pour toutes ces rai­sons, il vaut mieux sto­cker la ou les bat­te­ries à terre et à l’abri du gel, l’idéal étant d’as­su­rer une re­charge d’en­tre­tien qui per­met­tra aux élé­ments de re­prendre le ser­vice en sai­son sans au­cune perte de ca­pa­ci­té. Si vous hi­ver­nez à flot, la bat­te­rie de­vra bien sûr res­ter bran­chée au cir­cuit afin d’ali­men­ter la pompe de cale, mais il fau­dra veiller à sa charge d’en­tre­tien via un char­geur de quai ou, avec un ba­teau au mouillage, à l’aide d’un pe­tit pan­neau so­laire par exemple. Les connec­teurs sont, eux, sen­sibles à la cor­ro­sion et les fils aux vi­bra­tions, sus­cep­tibles d’en­dom­ma­ger la gaine iso­lante et de lais­ser pé­né­trer l’hu­mi­di­té le long du cuivre. Il faut aus­si veiller à une aé­ra­tion per­ma­nente de tous les vo­lumes clos, afin de li­mi­ter la conden­sa­tion en­gen­drée par les va­ria­tions de la tem­pé­ra­ture sai­son­nière.

Il vaut mieux sto­cker les bat­te­ries à l’abri du froid, car il al­tère leur ca­pa­ci­té et di­mi­nue leur du­rée de vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.