L’An­ta­rès 9 face au Mer­ry Fi­sher 895...............................

Moteur Boat Magazine - - SOMMAIRE - TEXTE: STÉ­PHA­NIE DE L OU ST A L. PHO­TOS: VIRGINIE PELA G AL­LIE T BORIS RÉ J OU.

Il pa­raît qu’il ne faut ja­mais com­pa­rer deux en­fants au sein d’une même fa­mille et pour­tant c’est ce que nous fai­sons ce mois-ci avec le Bénéteau An­ta­rès 9 et le Jean­neau Mer­ry Fi­sher 895, qui ap­par­tiennent tous les deux au groupe Bénéteau. Ces deux ti­mo­niers hors-bord ré­pondent au même pro­gramme de croi­sière en fa­mille...

Il y a deux ans, lors des sa­lons d’au­tomne de 2016, le chan­tier Jean­neau pré­sen­tait le Mer­ry Fi­sher 895, rem­pla­çant du Mer­ry Fi­sher 855, alors plus grand mo­dèle de la gamme de ti­mo­niers du chan­tier des Her­biers. Deux ca­bines, une mo­to­ri­sa­tion hors-bord en mo­no ou bi­mo­teur et plein de pe­tites as­tuces, cette uni­té ré­pon­dait par­fai­te­ment au pro­gramme de croi­sière en fa­mille ou entre amis pour le­quel elle avait été conçue. Nous avions eu l’oc­ca­sion de l’es­sayer à PortBour­ge­nay (voir MB n° 321) en avant-pre­mière des sa­lons avec deux Ya­ma­ha de 150 che­vaux. Un an plus tard, au Sa­lon de Pa­ris 2017, le chan­tier Bénéteau lan­çait le rem­pla­çant de l’An­ta­rès 8.80, l’An­ta­rès 9, un mo­dèle aux di­men­sions et au pro­gramme très com­pa­rables à ceux du Mer­ry Fi­sher, dont nous avons pu­blié l’essai dans notre nu­mé­ro 343. Le ba­teau était alors équi­pé de deux Mercury Ve­ra­do de 200 che­vaux cha­cun. Au­jourd’hui, nous vous pro­po­sons de com­pa­rer ces deux ba­teaux, que ce soit au ni­veau de la sil­houette, de la ca­rène, des per­for­mances, ou des amé­na­ge­ments in­té­rieurs et ex­té­rieurs… Car il existe mal­gré tout bien des dif­fé­rences entre ces deux ti­mo­niers de croi­sière de 9 mètres. ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.