CORMATE T27 L’an­nexe du roi !

Cet élé­gant sun deck « à la nor­vé­gienne » dé­barque en France. À une sil­houette aty­pique et un ni­veau de fi­ni­tion re­mar­quable s’ajoute un com­por­te­ment exem­plaire au­quel il est dif­fi­cile de ré­sis­ter.

Moteur Boat Magazine - - SPÉCIAL SALON - TEXTE : STÉ­PHA­NIE DE LOUS­TAL. PHO­TOS : JÉ­RÔME KÉLAGOPIAN ET VIR­GI­NIE PELAGALLI.

Nou­vel­le­ment im­por­tée par la so­cié­té Par­ton Yach­ting ins­tal­lée dans les Al­pesMa­ri­times, la marque nor­vé­gienne Cormate a fait ses dé­buts en France au der­nier Sa­lon de Cannes avec deux ba­teaux, le T27 et le Chase 34, éga­le­ment pré­sen­té en es­sai dans ce nu­mé­ro. Le T27 n’est pas une nou­veau­té et date de 2006, an­née de lan­ce­ment du chan­tier. Néan­moins, ce ma­gni­fique sun deck aux formes in­édites al­liant clas­si­cisme et mo­der­ni­té est une pure mer­veille, et ce n’est pas pour rien que le roi de Nor­vège l’a choi­si comme an­nexe du RS Norge, le yacht royal. Avec un ni­veau de fi­ni­tion exem­plaire et une sil­houette élé­gante, ce ba­teau de 8,46 mètres de lon­gueur hors tout est en fait un mé­lange entre day­crui­ser et sun deck. Du pre­mier, il re­prend la pe­tite ca­bine ac­cueillant dans la pointe un cou­chage et sur tri­bord des WC ma­rins dis­si­mu­lés sous un ca­pot en aca­jou. Du se­cond, il pos­sède l’avant pon­té, même si ce der­nier est plus en­cais­sé que sur un sun deck tra­di­tion­nel et offre donc une meilleure pro­tec­tion aux pas­sa­gers ins­tal­lés sur le grand bain de so­leil. Le cock­pit af­fiche un plan de pont as­sez ori­gi­nal avec, sur l’ar­rière, une ban­quette cen­trale en dos-àdos si­tuée sur le coffre du mo­teur in-bord et lais­sant ain­si un pas­sage sur chaque bord pour ac­cé­der à la grande plage de bain.

Un ni­veau de fi­ni­tion exem­plaire

Le ba­teau est en­tiè­re­ment re­cou­vert de teck et le choix des ma­té­riaux (teck et aca­jou) rap­pelle le stan­ding de cette uni­té. Le poste de barre est bien abri­té der­rière un pare-brise en ar­ron­di, et une autre ban­quette, ados­sée au double siège pi­lote, est orien­tée vers l’ar­rière. Le pi­lote pro­fite d’une ex­cel­lente po­si­tion de conduite et a l’im­pres­sion d’être aux com­mandes d’un ba­teau de course avec les le­viers de gaz et d’in­ver­seur sé­pa­rés. Le com­por­te­ment de ce ba­teau est à la hau­teur de son élé­gance et de son ni­veau de fi­ni­tion. Mal­gré une mer très agi­tée en baie de Cannes, nous nous sommes ré­ga­lés et sommes même par­ve­nus en toute sé­cu­ri­té et dans un confort in­croyable à ob­te­nir une vi­tesse maxi­male de 42,6 noeuds avec un Mer­cu­ry es­sence de 6,2 litres de 350 che­vaux. Très ma­niable et ré­ac­tive, douce dans ses re­tom­bées et très saine, cette coque nor­vé­gienne nous a lit­té­ra­le­ment conquis. ■

Boi­se­ries en aca­jou pour la déco­ration in­té­rieure de la ca­bine qui ac­cueille dans la pointe un cou­chage double, un la­va­bo sur bâ­bord en en­trant… … et, sur tri­bord, dis­si­mu­lés sous un ca­pot en aca­jou des WC ma­rins.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.