Hon­da donne un coup de jeune à sa gamme V6

Moteur Boat Magazine - - SOMAIRRE - TEXTE ET PHO­TOS : ÉDOUARD DESGREZ.

Le mo­to­riste ja­po­nais dé­cline le bloc de 3,6 litres is­su de son 250 che­vaux en quatre nou­velles puis­sances. Il en pro­fite pour ra­jeu­nir le look des mo­teurs, fa­ci­li­ter leur en­tre­tien et ajou­ter des nou­veaux pé­ri­phé­riques tels qu’une com­mande élec­trique in­édite.

Hon­da fête ses 70 ans. L’en­tre­prise ja­po­naise se pré­sente comme le pre­mier mo­to­riste mon­dial avec 28,7 mil­lions de mo­teurs ven­dus dans le monde en 2017, de la voi­ture au mo­to­cul­teur en pas­sant par le hors-bord ! Ces don­nées as­sez ahu­ris­santes laissent au­gu­rer du po­ten­tiel de la marque, y com­pris dans le do­maine de la ma­rine. L’an der­nier, les puis­sances de 80 et 100 che­vaux of­fraient un pe­tit bain de jou­vence au mi­lieu de gamme. C’est à pré­sent au tour des plus hautes puis­sances de pro­fi­ter d’un coup de jeune. Les quatre mo­to­ri­sa­tions concer­nées sont les BF 175, BF 200, BF 225 et BF 250 en at­ten­dant l’ar­ri­vée pos­sible d’un plus gros mo­teur l’an pro­chain. Ces quatre puis­sances re­posent sur le V6 de 3,6 litres dé­jà connu.

Un trai­te­ment an­ti­cor­ro­sion amé­lio­ré

Pa­ral­lè­le­ment, le bloc bé­né­fi­cie d’amé­lio­ra­tions au ni­veau de l’en­ve­loppe (ca­pot et look gé­né­ral), de l’ac­cès aux com­po­sants (filtres à haute et à basse pres­sion), mais aus­si des pé­ri­phé­riques (com­mandes élec­triques et ta­bleau de bord di­gi­tal). Les mo­teurs adoptent aus­si une al­lure ra­jeu­nie, plus spor­tive et ra­cée pour col­ler à l’époque. La simple ou­ver­ture du mo­teur est main­te­nant plus simple grâce à trois poi­gnées mieux

pla­cées ren­dant l’opé­ra­tion fa­cile même de­puis la plage de bain. La vis­se­rie de la tête mo­trice su­bit un trai­te­ment an­ti­cor­ro­sion à base de zinc et de ni­ckel, ce qui de­vrait ra­len­tir l’usure. L’éva­cua­tion de l’eau pé­né­trant dans le ca­pot est aus­si amé­lio­rée avec un sys­tème de drai­nage for­çant la sor­tie de l’eau par quatre ori­fices. La sonde lamb­da des­ti­née à me­su­rer la te­neur en oxy­gène dans les échap­pe­ments a pour sa part été sup­pri­mée, car ju­gée dé­sor­mais su­per­flue.

Dé­mar­rer en ap­puyant sim­ple­ment sur « start »

Cô­té ta­bleau de bord, Hon­da pro­pose dé­sor­mais un écran cou­leur LCD de 4 pouces (10,1 cm) à fort contraste et res­tant li­sible sous le so­leil. Il af­fiche toutes les don­nées at­ten­dues et, sur­tout, le mode Éco­mo aide à trou­ver la vi­tesse de croi­sière la plus éco­no­mique. L’écran LCD peut gé­rer jus­qu’à quatre mo­teurs. La toute der­nière com­mande de gaz élec­trique IST se­ra pour sa part dis­po­nible au prin­temps ; elle rem­place la com­mande mé­tal­lique au­pa­ra­vant sous­trai­tée chez l’équi­pe­men­tier Glen­din­ning. Elle in­tègre aus­si deux bou­tons per­met­tant un ré­glage simple de la vi­tesse de traîne. Le bou­ton start/stop au ta­bleau de bord au­to­rise le dé­mar­rage du V6 d’une simple pres­sion du bout du doigt, une in­fluence in­dé­niable de l’uni­vers au­to­mo­bile. À l’ins­tar

de Su­zu­ki avec son sys­tème Key­less, Hon­da pro­pose à son tour une té­lé­com­mande per­met­tant un dé­mar­rage à dis­tance des nou­veaux V6, à condi­tion de se trou­ver dans un pé­ri­mètre de moins de trois mètres.

Deux heures ga­gnées sur les ré­vi­sions

Un point vrai­ment cri­tique sur le­quel Hon­da a tra­vaillé est la baisse du temps de main- d’oeuvre pour les ré­vi­sions. Quelques chiffres élo­quents ; il faut dé­sor­mais 5 mi­nutes pour rem­pla­cer le filtre à haute pres­sion si­tué sur l’ar­rière de la tête mo­trice, contre 60 au­pa­ra­vant ! Sur l’avant, le filtre à basse pres­sion se rem­place en 5 mi­nutes et non plus en 20. Grâce à un tube de plus gros dia­mètre, la vi­dange d’huile se fait aus­si en 4 mi­nutes au lieu de 10. Si né­ces­saire, le rem­pla­ce­ment du sys­tème de trim peut main­te­nant s’ef­fec­tuer sans dé­mon­ter le mo­teur. En consé­quence, l’opé­ra­tion prend 10 mi­nutes contre 60 mi­nutes pré­cé­dem­ment. Mis bout à bout, le gain de temps pour l’en­semble de ces in­ter­ven­tions est de 2 heures et 10 mi­nutes, ce qui se res­sen­ti­ra au mo­ment de pas­ser chez le conces­sion­naire. Tou­jours cô­té por­te­feuille, au plan de la taxa­tion, ce V6 peut s’en­or­gueillir d’être sous la barre des 21 che­vaux fis­caux et échappe donc à la taxe de fran­ci­sa­tion, pour­vu que la coque me­sure moins de 7 mètres, bien en­ten­du ! ■

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.