Com­ment le lea­sing s’est em­pa­ré du mar­ché

Moteur Boat Magazine - - SILLAGE | REVUE DE PRESSE -

Au sa­lon Nautic, per­sonne n’en parle, mais tous lui disent mer­ci. La LOA, lo­ca­tion avec op­tion d’achat, est un mé­ca­nisme fi­nan­cier avan­ta­geux qui fait les af­faires de la fi­lière nau­tique de­puis des dé­cen­nies. Tel­le­ment avan­ta­geux qu’il re­pré­sente dé­sor­mais neuf ventes sur dix. Trois fa­çons existent pour ache­ter un ba­teau : en payant comp­tant, à cré­dit, ou en LOA. Éga­le­ment ap­pe­lée lea­sing, cette der­nière op­tion consiste à confier l’ac­qui­si­tion du ba­teau à un éta­blis­se­ment ban­caire qui le loue au plai­san­cier, en échange d’un loyer men­suel. À la fin du contrat, l’uti­li­sa­teur fait va­loir son op­tion d’achat, en gé­né­ral 1 % du prix ini­tial, et de­vient pro­prié­taire du ba­teau. La LOA offre un gros avan­tage ta­ri­faire à condi­tion que le na­vire soit do­té d’un ar­me­ment hau­tu­rier. Ce­la se tra­duit par une ré­duc­tion sub­stan­tielle de la TVA. L’abat­te­ment, aus­si ap­pe­lé « ré­fac­tion », peut at­teindre 30, 50 voire 100 % du mon­tant de la TVA, si bien qu’il est pos­sible de payer son ba­teau « tout équi­pé » moins cher que le prix ca­ta­logue. Tout le monde peut en pro­fi­ter. Le client qui fait une bonne af­faire, le ven­deur qui signe un bon de com­mande, le prê­teur qui se ré­mu­nère sur le ser­vice fi­nan­cier et le construc­teur qui peut an­ti­ci­per sa pro­duc­tion. Mais d’autres rai­sons plus prag­ma­tiques ex­pliquent le suc­cès de ce le­vier fi­nan­cier : l’op­ti­mi­sa­tion fis­cale. En ef­fet, tant que l’op­tion d’achat n’est pas exer­cée, le ba­teau n’est pas dans le pa­tri­moine du plai­san­cier et ne compte donc pas pour l’im­pôt sur la for­tune (ISF). Mais, à sa simple évo­ca­tion, les éta­blis­se­ments ban­caires, tra­di­tion­nel­le­ment dis­crets sur leur ac­ti­vi­té, de­viennent mu­tiques. En plein dé­bat sur l’ISF, le su­jet est ta­bou. Pas ques­tion d’éveiller l’at­ten­tion de Ber­cy sur ce dis­po­si­tif un peu trop avan­ta­geux pour les plus for­tu­nés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.