Moteur Boat Magazine

La ré­ponse de la ré­dac­tion…

- Lucas Oil

Dans le ma­nuel du pro­prié­taire des hors­bord de 100 che­vaux et plus, il n’est pas for­mel­le­ment dé­con­seillé d’uti­li­ser l’E10, une es­sence pou­vant conte­nir jus­qu’à 10 % d’étha­nol. La ga­ran­tie reste donc va­lable. Mais il est vrai que les tech­ni­ciens tiennent un autre dis­cours. Le pro­blème, c’est qu’en plai­sance l’es­sence a ten­dance à res­ter des se­maines, voire des mois dans les ré­ser­voirs. En au­to­mo­bile c’est moins le cas, l’es­sence étant en per­ma­nence re­nou­ve­lée. Or, dans une es­sence E10 sto­ckée sur une longue du­rée, l’al­cool va se dis­so­cier et at­ta­quer cer­tains com­po­sants comme les du­rites, mais éga­le­ment créer des ré­si­dus. Il faut donc évi­ter d’uti­li­ser l’E10 pour les ba­teaux, dans la me­sure du pos­sible. Le SP 95 est une meilleure op­tion, même si ce­lui-ci peut éga­le­ment conte­nir jus­qu’à 5 % d’étha­nol ! Mais il a ten­dance à se ra­ré­fier comme vous le sou­li­gnez. Le SP 98, plus coû­teux, re­pré­sente néan­moins la meilleure so­lu­tion. Faute de mieux, il existe aus­si des pro­duits sta­bi­li­sants (Lu­cas Oil, Si­lub, Dabs…) li­mi­tant le ca­rac­tère hy­dro­phile de l’E10.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from France