LA TRANS­MIS­SION HY­DRAU­LIQUE

Moto Journal - - TECHNIQUE -

En 2008, Hon­da lance la DN-01. Pour cet hy­bride à mi-che­min entre la mo­to et le scoo­ter, le cons­truc­teur dé­cide d’in­no­ver avec un nou­veau type de trans­mis­sion bap­ti­sé HFT (pour Hu­man Friend­ly Trans­mis­sion). Il s’agit en fait d’une trans­mis­sion hy­drau­lique qui uti­lise deux pla­teaux in­cli­nés. Le pre­mier est en­traî­né par le mo­teur et fait of­fice de pompe pour mettre en pres­sion le cir­cuit d’huile. Le deuxième pla­teau est ali­men­té par cette pres­sion d’huile et trans­met le mou­ve­ment à la roue. C’est ce se­cond pla­teau “mo­teur” qui mo­dule le rap­port de trans­mis­sion en conti­nu en fonc­tion de son de­gré d’in­cli­nai­son. L’in­cli­nai­son de ce pla­teau est contrô­lée élec­tro­ni­que­ment via à une vis sans fin. La trans­mis­sion HFT pos­sède plu­sieurs modes au­to­ma­tiques ain­si qu’un mode ma­nuel à six rap­ports “ar­ti­fi­ciels“.

Hon­da est maïtre dans l'art de faire des choses ori­gi­nales qui ne se vendent pas. La trans­mis­sion HFT a été louée pour sa dou­ceur de fonc­tion­ne­ment à l'époque, mais l'échec de la DN-01 l'a en­ter­rée.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.