MOTOMORGANA

Plomb et pois­son frais

Moto Journal - - SOMMAIRE -

Ven­dre­di soir, MJ avait ren­dez vous dans le box nu­mé­ro 0 du cir­cuit de Mont­me­lo avec Giam­pie­ro Tes­to­ni, di­rec­teur tech­nique de la firme ita­lienne Ener­gi­ca. Le but : faire un point sur le dé­ve­lop­pe­ment de la mo­to élec­trique qui dé­bu­te­ra l'an pro­chain sur une sé­lec­tion de cir­cuits en Eu­rope. « On est contents de la vi­tesse du dé­ve­lop­pe­ment. Notre nou­velle bat­te­rie, qui donne qua­si­ment le double d’au­to­no­mie, doit per­mettre d’at­teindre l’ob­jec­tif qu’on s’est fixé : des courses de huit à dix tours à fond, sans que le pi­lote ait à se sou­cier de gé­rer sa consom­ma­tion d’élec­tri­ci­té. Nous avons dé­ve­lop­pé notre propre boî­tier élec­tro­nique pour of­frir au pi­lote plu­sieurs stra­té­gies de frein mo­teur as­sis­té. Mais, en course, ce se­ra pour l’ef­fi­ca­ci­té de pi­lo­tage, pas pour l’au­to­no­mie. Sur la ver­sion de route, il y a aus­si un an­ti­blo­cage sur chaque roue, mais, là en­core, on ne s’en ser­vi­ra pas. En­fin, si l’on se ré­fère aux com­men­taires des pi­lotes qui ont es­sayé la mo­to jus­qu’ici, comme Max Biag­gi au Mu­gel­lo, nous ne croyons pas à la né­cés­si­té de dé­ve­lop­per de trac­tion con­trol. Car tous ap­pré­cient la pro­gres­si­vi­té de l’ac­cé­lé­ra­tion et la connexion poi­gnée droite-roue ar­rière. Ce sur quoi nous tra­vaillons, c’est la li­mi­ta­tion des ef­fets per­vers dus au trans­fert de masse au frei­nage. On es­saie dif­fé­rents com­po­sants en freins, en sus­pen­sions, comme Oh­lins en ce mo­ment, ou en roues, pour amé­lio­rer le com­por­te­ment de la ma­chine. La ver­sion de route pèse 280 kg, la ver­sion course se­ra plus lé­gère. » « On table sur un poids de 260 kg, ce qui nous fa­ci­li­te­ra dé­jà la tâche, ex­plique Ni­co­las Gou­bert, l'in­gé­nieur fran­çais en charge du pro­jet Mo­toe au sein de Dor­na. Le pro­jet dé­bute seule­ment, mais c’est en­thou­sias­mant de le dé­ve­lop­per. La tech­no­lo­gie des bat­te­ries pro­gresse en moyenne de 7 % par an et, ré­cem­ment, Car­los Ghosn, le PDG de Re­nault, a dé­cla­ré qu’il al­lait in­ves­tir un mil­liard d’eu­ros pour la re­cherche dans ce do­maine. Ça va bou­ger. Je re­viens du Tou­rist Tro­phy où j’ai pu as­sis­ter à la course élec­trique. Hon­da [Mu­gen] n’y a que peu de con­cur­rence, car le but à at­teindre est pour l’ins­tant trop éle­vé. Les mo­tos doivent faire 50 % de ce que font les mo­tos ther­miques, qui ra­vi­taillent tous les deux tours. C’est comme si on s’était don­né pour ob­jec­tif de rou­ler quinze tours à la même vi­tesse que les mo­togp ! » Les gens ou­blient un peu vite que les mo­teurs ther­miques dis­posent de 158 ans de dé­ve­lop­pe­ment, alors que les pro­jets de mo­to de course élec­trique comme Ener­gi­ca ont à peine dix ans...

Pen­dant qu'alex Cri­ville teste à son tour l'ener­gi­ca de sé­rie à Mont­me­lo, Lo­ris Ca­pi­ros­si et Ales­san­dro Bra­net­ti dé­ve­loppent la ver­sion de course pour 2019 avec l'in­gé­nieur Gam­pie­ro Tes­to­ni.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.