Tex­tos

Moto Journal - - MOTO GP -

ÇA RI­GOLE

Une flo­pée d'an­nonces a pré­cé­dé le GP. Le pre­mier à ti­rer fut Jorge Lo­ren­zo, qui, a la sur­prise gé­né­rale, s'est dé­ci­dé pour le team of­fi­ciel Hon­da et non pas le fu­tur team sa­tel­lite Ya­ma­ha. « J’avais de­man­dé le co­équi­pier le plus fort pos­sible, mais pas à ce point », plai­sante Marc Mar­quez !

EX­PLI­CA­TION

Lo­ren­zo ex­plique son choix : « Après mon mau­vais ré­sul­tat du Mans [6e sur une piste où il s'est im­po­sé à cinq re­prises rien qu'en Mo­togp !], j’étais convain­cu que Du­ca­ti al­lait me li­cen­cier à la fin de la sai­son. C’est donc moi qui ai ap­pe­lé Al­ber­to Puig [le team-ma­na­ger Rep­sol Hon­da] pour lui of­frir mes ser­vices. J’ai ga­gné sur Der­bi, Apri­lia, Ya­ma­ha et Du­ca­ti. Je se­rai ca­pable de m’adap­ter à la Hon­da. »

SACRE CHAL­LENGE

Pour Jorge, le chal­lenge est de taille : en 69 ans de cham­pion­nat du monde (69 ans pile le jour du GP de Ca­ta­logne), seuls quatre pi­lotes se sont im­po­sés sur trois marques : Hail­wood (Nor­ton, MV, Hon­da, 19611967), Ma­mo­la (Su­zu­ki, Ya­ma­ha, Hon­da, 1980-1987), Law­son (Ya­ma­ha, Hon­da, Ca­gi­va, 1984-1992) et Ca­pi­ros­si (Ya­ma­ha, Hon­da, Du­ca­ti, 1996-2007).

PETRUX EN USINE

Si­tôt la si­gna­ture de Lo­ren­zo of­fi­cia­li­sée le sur­len­de­main du Mu­gel­lo, Da­ni­lo Pe­truc­ci a été confir­mé chez Du­ca­ti usine en 2019. « Je suis content, car j’ai de bonnes re­la­tions avec Da­ni­lo, ré­agit Do­vi­zio­so. Il connaît très bien la mo­to et a très bien rou­lé jus­qu’ici avec son ma­té­riel. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.