Tex tos

Moto Journal - - MOTO GP -

MIR CHEZ SUZ

Joan Mir était le sui­vant sur la liste, of­fi­cia­li­sant comme pré­vu deux ans de contrat chez Su­zu­ki en 2019 et 2020. « L’exemple de Ma­ve­rick Viñales m’a ins­pi­ré, té­moigne le cham­pion du monde Mo­to3 en titre. Je vou­lais res­ter le moins de temps pos­sible en Mo­to2, et je suis ra­vi d’in­té­grer le team Su­zu­ki, car ce sont eux qui me vou­laient le plus », conclut Joan.

RE­TOUR

MV Agus­ta se­ra de re­tour en cham­pion­nat du monde Mo­to2 en 2019. Le construc­teur ita­lien re­vient donc en cham­pion­nat du monde après 42 ans d'ab­sence, de­puis 1976. Au moyen d'un châs­sis réa­li­sé par le Suisse Es­kil Su­ter (pho­to), qui fa­brique éga­le­ment les châs­sis des Du­ca­ti. C'est le team For­ward Ra­cing qui ma­na­ge­ra cette struc­ture.

RÈ­GLE­MENT

Un point de rè­gle­ment a été or­ga­ni­sé avec le di­rec­teur de course Mike Webb et le di­rec­teur tech­nique Dan­ny Al­dridge pour ex­pli­quer l'obli­ga­tion pour les pi­lotes wild cards de por­ter un air­bag, l'ajout d'un train de pneus pour les pi­lotes qui passent de Q1 en Q2 et les pé­na­li­sa­tions en cas de dé­pas­se­ment des li­mites du cir­cuit. Dor­na a qua­si­ment au­to­ma­ti­sé ce pro­ces­sus pour que les ste­wards FIM puissent se concen­trer sur les ac­cro­chages et autres faits de course.

MAR­QUEZ EN F1

Marc Mar­quez a ef­fec­tué des es­sais pro­met­teurs au Red Bull Ring . Sur une F1 Re­nault mo­dèle 2014 et au bout de 39 tours, il n'était qu'à six se­condes de la pole réa­li­sée cette an­née-là par Fe­lipe Mas­sa. Ce qui a im­pres­sion­né son coach Mark Web­ber comme l'équipe tech­nique. « Alors Marc, tu passes en F1 en 2021 ? – Pour l’ins­tant, ce n’est pas pré­vu. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.