QUE JE RE­DOUTE...

Moto Revue Classic - - Édito - Ch­ris­tophe Gaime

Sans tam­bour, ni trom­pette, Hon­da fête cette an­née ses 70 ans. C’est lo­gique puis­qu’il y a 20 ans, la firme créée par Soi­chi­ro cé­lé­brait ses 50 ans. Blague à part, les évé­ne­ments or­ga­ni­sés à l’époque à cette oc­ca­sion, conco­mi­tam­ment à l’ex­po­si­tion The Art of Mo­tor­cycle du mu­sée Gug­gen­heim de New York, ont été le dé­clen­cheur pour de nom­breux ama­teurs de mo­tos : ils dé­cou­vraient qu’à l’ins­tar des construc­teurs eu­ro­péens, les firmes ja­po­naises avaient aus­si une his­toire, certes moins longue mais sou­vent plus riche. Sans mau­vais jeu de mots. Et puis comme écri­vait le re­gret­té Fred Tran-duc (frère de notre Pa­trick) dans Mo­to Jour­nal aux dé­buts des an­nées 70 : « Heu­reu­se­ment que mon­sieur Hon­da a eu la bonne idée de construire des mo­tos après la guerre, si­non au­jourd’hui, on rou­le­rait tous en voi­ture… » Fa­çon de dire que si les Nip­pons n’avaient pas « in­ven­té » la mo­to-loi­sir, celle-ci au­rait fi­ni par mou­rir de sa belle mort. En par­lant de Hon­da, l’an­glais David Sil­ver, qui est à l’hon­neur dans ce nu­mé­ro, m’en a ra­con­té une bien bonne. C’est l’his­toire d’une Hon­da XLV 750 R de 1982 qui s’est ven­due 45 000 $ lors d’une vente aux en­chères à Las Vegas. Oui, vous avez bien lu, cette brave trail-bike ani­mée par le V-twin re­froi­di par air de la VT 750 C, et qui fit un gros flop chez nous, a trou­vé pre­neur à 38 900 €. Il faut dire que le ca­ta­logue de la vente pré­ten­dait que celle-ci était l’un des trois pro­to­types fa­bri­qués pour le HRC (le fa­meux ser­vice course de Hon­da) pour le ral­lye Paris-da­kar mais en­core qu’elle au­rait ap­par­te­nu au cé­lèbre Mal­colm Smith et, ce­rise sur le gâ­teau, elle était re­bap­ti­sée Afri­ca Twin… Le pire, c’est que le nou­veau pro­prié­taire, un riche Amé­ri­cain, ne re­grette pas son achat. Fi­nis­sons sur une autre blague. Le groupe PSA a osé com­mer­cia­li­ser une DS3 Ca­fé Ra­cer. Je cite la prose qui ac­com­pagne le dé­pliant pu­bli­ci­taire : « Ins­pi­ré de l’uni­vers de la mo­to, le style Ca­fé Ra­cer a su pré­ser­ver son iden­ti­té, mar­quée par l’art de la cus­to­mi­sa­tion, de la per­son­na­li­sa­tion et de l’ar­ti­sa­nat, à tra­vers les époques. Un hé­ri­tage pré­cieux cé­lé­bré par notre édition li­mi­tée DS3 Ca­fé Ra­cer. » La le­çon de tout ça : ne vous fiez ja­mais à ce qui est écrit dans les ca­ta­logues !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.