Lan­çait-il jeu­di après-mi­di, à la veille de la pre­mière jour­née d’essais.

Moto Revue - - Sport Grand Prix Des Amériques -

des grands cham­pions, ceux qui ont ga­gné des courses et des titres,

Vous pen­sez qu’ils ont bâ­ti leur pal­ma­rès sans prendre de risques, sans rou­ler en per­ma­nence à la li­mite ? Pour ga­gner et faire la dif­fé­rence, il n’y a pas d’autre so­lu­tion que d’at­ta­quer à chaque ins­tant. » De son cô­té, s’il n’a pas chan­gé d’avis sur le com­por­te­ment de Mar­quez après avoir re­vu la course du Grand Prix d’Ar­gen­tine, Va­len­ti­no Ros­si a dé­ci­dé de cal­mer le jeu. Il n’est pas en­core ques­tion pour le pi­lote Ya­ma­ha de re­tendre la main à son ad­ver­saire es­pa­gnol, mais pour­quoi pas, à moyen terme, s’ex­pli­quer avec lui à huis clos, comme le firent ja­dis Alain Prost et Ayr­ton Sen­na. « Il faut voir, mais c’est en­core un peu tôt » , confiait le no­nuple cham­pion à la veille de la pre­mière jour­née d’essais. En n’ex­cluant pas cette pos­si­bi­li­té, l’Ita­lien a tout de même in­tel­li­gem­ment dé­ci­dé de jouer l’apai­se­ment, en­cou­ra­gé en ce­la par Car­me­lo Ez­pe­le­ta, mais aus­si par Ya­ma­ha dont les res­pon­sables es­timent n’avoir rien à ga­gner dans une nou­velle es­ca­lade avec l’équipe cham­pionne du monde en titre.

2

1 1 Pe­dro­sa, c’est plus fort que toi ! Ra­dius cas­sé en Ar­gen­tine, opé­ré de­puis, le pi­lote Hon­da achève sa course en sep­tième po­si­tion... 2 Un ins­tant à la lutte avec son co­équi­pier Viñales, Va­len­ti­no Ros­si a dû se ré­soudre à le lais­ser fi­ler, sans par­ve­ni

3 4

5

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.