Me­su­rer la gra­nu­lo­mé­trie

Moto Revue - - Mag / Grand Prix Des Amériques -

Cette pe­tite boîte qui ne paie pas de mine, on la ca­jole avec soin dans l’équipe Mo­toGP Mi­che­lin. « C’est elle qui nous per­met d’ana­ly­ser le pro­fil de l’as­phalte , » confie Pie­ro Ta­ra­mas­so. Une ma­chine de me­sure de gra­nu­lo­mé­trie bien utile pour quan­ti­fier l’abra­si­vi­té et la ru­go­si­té d’un nou­veau re­vê­te­ment. Ou ce­lui d’un cir­cuit dont on suit l’usure pour adap­ter l’al­lo­ca­tion pneu­ma­tique d’une an­née à l’autre. Son prin­cipe ? Un rayon la­ser qui ana­lyse la taille et le pro­fil des grains in­sé­rés dans l’en­ro­bé. « On peut ain­si dé­ter­mi­ner le ni­veau de sé­vé­ri­té de l’as­phalte, pour­suit le ma­na­ger de Mi­che­lin sur les Grands Prix. On parle alors de re­vê­te­ment ma­cro-lisse ou ma­cro-ru­gueux.Se­lon si les grains sont ronds ou poin­tus,on a unei­dée­du­ty­pe­de­mé­lan­ge­de­gom­mes­qu’on­va uti­li­ser­pour­dé­fi­nir­nos­pneus.Ave­cla­vi­tesse et­la­char­ge­qui­dé­pen­dent­du­pro­fil­du­tra­cé,c’es­tu­n­élé­men­tim­por­tant­qu’il­faut­con­naître.»

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.