Le flat-twin nou­veau est ar­ri­vé

Moto Revue - - Actus -

Le flat-twin BMW est né en 1923, avec la R32, la toute pre­mière moto de la marque. Dès 1925 avec la R37, le flat se do­ta de cu­lasses à sou­papes en tête, mais il fal­lut at­tendre le Sa­lon de Co­logne en 1992 – et la R 1100 RS lan­cée en 1993 – pour que ce­lui-ci soit équi­pé d’une cu­lasse à quatre sou­papes par cy­lindres. En 2008, la R 1200 HP2 Sport inau­gu­ra la pre­mière dis­tri­bu­tion à double arbre à cames en tête. En­fin, en 2012, le re­froi­dis­se­ment à air évo­lua vers un sys­tème mixte air/eau et pour la pre­mière fois, la boîte de vi­tesses fut in­té­grée dans le car­ter mo­teur. À ce mo­ment de l’his­toire, et au vu des per­for­mances dé­jà in­croyables que pro­pose le flat-twin al­le­mand de 1 200 cm3, on se de­mande bien à quel saint tech­no­lo­gique BMW pour­rait bien se vouer pour faire en­core pro­gres­ser sa mé­ca­nique fé­tiche ? Abra­ca­da­bra, BMW sort cette an­née de son cha­peau la dis­tri­bu­tion va­riable, bap­ti­sée BMW ShiftCam, prin­ci­pale in­no­va­tion de ce nou­veau mo­teur. Ce sys­tème a pour but d’op­ti­mi­ser le fonc­tion­ne­ment à bas et mi-ré­gimes, tout en pré­ser­vant le fonc­tion­ne­ment à haut ré­gime du mo­teur. En aug­men­tant la cy­lin­drée de 84 cm3, soit 7 %, BMW an­nonce pour son nou­veau Boxer un couple en aug­men­ta­tion de 14 %, pas­sant de 12,7 mkg à 6 500 tr/min à 14,6 mkg à 6 250 tr/min ; et une puis­sance qui grimpe de 9 %, pas­sant de 125 ch à 7 750 tr/min à 136 ch au même ré­gime. Pour ce faire, BMW a eu re­cours à un arbre à cames d’ad­mis­sion cou­lis­sant, do­té de deux cames par sou­papes, cha­cune pos­sé­dant un pro­fil dif­fé­rent. L’une des deux cames, bap­ti­sée full-load (soit charge com­plète), est pen­sée pour op­ti­mi­ser la puis­sance, elle est uti­li­sée pour les hauts ré­gimes, la sou­pape ac­tion­née s’ou­vrant sur sa course maxi­mum. L’autre came, ap­pe­lée par­tial-load (charge par­tielle), a pour mis­sion d’op­ti­mi­ser le ren­de­ment mo­teur et donc la consom­ma­tion d’es­sence. Ac­tion­née par celle-ci, la sou­pape d’ad­mis­sion ne s’ouvre plus alors que sur une course ré­duite. De plus, les sou­papes d’ad­mis­sion de droite et de gauche de chaque cy­lindre com­portent des dif­fé­rences de lon­gueur de course et d’angle de po­si­tion­ne­ment. Ce qui im­plique qu’elles s’ouvrent de ma­nière asyn­chrone, se­lon des temps et des angles dif­fé­rents. Une so­lu­tion tech­nique qui en­gendre un flux tour­billon­nant et donc un meilleur mé­lange air/es­sence dans la chambre de com­bus­tion. En­fin, la tra­di­tion­nelle chaîne de dis­tri­bu­tion à rou­leaux (comme celle des trans­mis­sions se­con­daires) est rem­pla­cée par une chaîne à dents, au fonc­tion­ne­ment plus ré­gu­lier et plus si­len­cieux. À la conduite, BMW an­nonce, grâce à ce nou­veau sys­tème, une sen­sa­tion de trac­tion en­core plus im­por­tante, no­tam­ment entre 3 500 et 7 750 tr/min, où le couple dis­po­nible reste dé­sor­mais en per­ma­nence au-des­sus des 12,2 mkg – ce qui était pré­cé­dem­ment le cas entre 4 500 et 7 500 tr/min. Ajou­tez à ce­la un couple maxi net­te­ment plus éle­vé qui in­ter­vient un peu plus tôt, et vous au­rez com­pris que ce nou­veau R 1250 va en­core boos­ter da­van­tage – s’il en était be­soin – le com­por­te­ment des miss GS et RT.

Fiche tech­nique

Mo­teur : bi­cy­lindre à plat, 4-temps, double ACT, 4 sou­papes/cyl., re­froi­dis­se­ment mixte air/eau. Cy­lin­drée (Al x C) : 1 254 cm3 (102,5 x 76 mm). Puis­sance : 136 ch à 7 750 tr/min. Couple : 14,6 mkg à 6 250 tr/min. R. vol/alim. : 12,5 à 1/in­jec­tion. Boîte : 6 rap­ports. Trans. : par car­dan. Par­tie-cycle : cadre pé­ri­mé­trique en tubes d’acier, mo­teur à fonc­tion por­teuse. Susp. AV/AR : Te­le­le­ver, déb. 190 mm/Pa­ra­le­ver, déb. 200 mm. Freins AV/AR : 2 disques ø 305 mm, étriers ra­diaux 4 pis­tons, ABS/1 disque ø 276 mm, étrier 2 pis­tons, ABS. Pneus AV-AR : 120/70 x 19 – 170/60 x 17. Ré­ser­voir : 20 litres. Lon­gueur/ emp. : 2 207/1 525 mm. Chasse/angle : 109 mm/27,1°. Garde au sol : NC. HS : 850/870 mm. Poids : 249 kg à sec.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.