Ba­gnaia mou­line, Quar­ta­ra­ro pa­tine

Moto Revue - - L’actu du MotoGP -

Con­trai­re­ment à Mar­co Bez­zec­chi par­ti à la faute en Mo­to3, Fran­ces­co Ba­gnaia (pho­to ci-des­sus) ne s’est pas pris les roues dans le ta­pis sur le cir­cuit de Mi­sa­no. Sur la piste où la bande à Ros­si s’en­traîne à lon­gueur d’an­nées, le lea­der de la ca­té­go­rie Mo­to2 a flam­bé. Au­teur de la pole po­si­tion, le pi­lote du team Sky VR46 a me­né la course du pre­mier au der­nier tour pour pas­ser la ligne d’ar­ri­vée avec trois se­condes d’avance sur ses dau­phins. « C’est peut-être la plus belle course de ma vie, confiait Pe­co à l’ar­ri­vée. J’ai réus­si à prendre sept dixièmes d’avance dans le pre­mier tour, et j’ai en­suite pu contrô­ler l’écart en l’aug­men­tant quand je l’ai vou­lu. Ga­gner de cette fa­çon de­vant son pu­blic, c’est juste fa­bu­leux. » Der­rière, Mi­guel Oli­vei­ra a sau­vé les meubles en par­ve­nant à s’im­po­ser de­vant Mar­cel Schrot­ter. En li­mi­tant les dé­gâts dans le jar­din de Ba­gnaia, le pi­lote KTM conserve toutes ses chances dans la course au titre, d’au­tant que l’an der­nier, la fin de sai­son avait été lar­ge­ment à l’avan­tage de l’équipe d’Aki Ajo. Qua­trième sur la grille, Fa­bio Quar­ta­ra­ro (n° 20, à d.) est, lui, pas­sé sous le dra­peau à da­mier du GP de Saint-Ma­rin en 7e po­si­tion, der­rière Lo­ren­zo Bal­das­sa­ri et de­vant Brad Bin­der. « Ça n’est pas le ré­sul­tat que j’at­ten­dais, dé­plo­rait le Ni­çois qui a souf­fert du­rant tout le week-end d’une ten­di­nite au poi­gnet. En fait, ça n’est pas tant la dou­leur qui m’a han­di­ca­pé que le manque d’accélération de ma moto. Je per­dais énor­mé­ment de temps à la sor­tie des vi­rages huit et dix. » Aux es­sais dé­jà, l’équipe Speed Up avait eu du mal à trou­ver le bon bra­quet pour ai­der son pi­lote à ti­rer son épingle du jeu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.