300 EVO 4T - 7490€

Moto Verte - - Panorama -

La Be­ta 300 Evo 4T est une mo­to mé­con­nue mais elle a de nom­breux atouts à faire va­loir. De­puis sa sor­tie en 2007, il s’agis­sait en­core des mo­dèles Rev, sa cy­lin­drée a aug­men­té pour pas­ser de 250 à 300 cm3. Si le mo­teur a de­puis bien évo­lué, c’est aus­si le cas de la par­tie-cycle qui a sui­vi le mou­ve­ment des chan­ge­ments ap­por­tés aux deux-temps. Et cette ver­sion 2019 en fait de même avec éga­le­ment des évo­lu­tions du cô­té des sus­pen­sions. Le mo­teur est le même que l’an pas­sé mais il hé­rite du nou­veau boî­tier CDI. Une fois aux com­mandes, elle est aus­si fine que le deux­temps. On s’aper­çoit de la dif­fé­rence au mo­ment de dé­mar­rer, le kick étant cette fois à droite. Le mo­teur à sou­papes craque ins­tan­ta­né­ment dans une so­no­ri­té dis­crète. Dès les pre­mières zones, on est sur­pris par l’agi­li­té de l’en­semble. Certes, ce n’est pas aus­si lé­ger à dé­pla­cer qu’un deux-temps mais elle se montre fa­cile dans les sec­teurs étri­qués. L’en­semble est très stable, un vrai rail dans les zones ty­pées Scot­tish, mais il est aus­si ré­ac­tif et fa­cile à ma­noeu­vrer dans les sec­teurs tech­niques. Ben­ja­min a tout de suite été em­bal­lé : « Le mo­teur offre de la mo­tri­ci­té, une adhé­rence in­croyable et en plus, on est presque sur la même ma­nia­bi­li­té que sur le deux-temps. Tout est bien ré­glé. J’étais scep­tique sur le fait qu’ils conti­nuent à la com­mer­cia­li­ser et là, je com­prends mieux. D’ailleurs je la pré­fère même au deux-temps. » Et Jacques de ren­ché­rir : « Sa par­tie-cycle est vrai­ment dy­na­mique tout en étant onc­tueuse. J’ai été agréa­ble­ment sur­pris par son mo­teur. »

Les quatre-temps ne sont pas lé­gion sur les trials de l’hexa­gone et pour­tant la Be­ta a de nom­breux atouts à faire va­loir, en tout cas elle a em­bal­lé les trois es­sayeurs.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.