300 JTR - 6995€

Moto Verte - - Panorama -

Il y a un peu plus d’un an, Jo­ta­gas re­fai­sait sur­face. On nous a pro­po­sé d’es­sayer la 300 JTR dans sa ver­sion 2019, on n’a pas hé­si­té. Com­pa­rée au mo­dèle 2018, elle s’équipe d’un nou­veau cadre en­tiè­re­ment mou­lé sous pres­sion et sans sou­dures avec un angle de bra­quage amé­lio­ré. Les re­po­se­pieds S3 ont été re­po­si­tion­nés, tout comme le mo­teur qui re­çoit une nou­velle cu­lasse. L’éta­ge­ment des rap­ports de boîte est aus­si re­vu. Nou­velle pé­dale de frein ar­rière, étriers Brak­tec et nou­velles roues ano­di­sées. Avec ses jantes bleues et son amor­tis­seur po­si­tion­né la­té­ra­le­ment, elle in­ter­pelle cette Jo­ta­gas ! Las, le mo­dèle d’es­sai fraî­che­ment ré­cu­pé­ré en Es­pagne était mal ré­glé. Car­bu­ra­tion trop riche, freins neufs et sans mor­dant, tubes de fourche mal ajus­tés, il a fal­lu in­ter­ve­nir un mi­ni­mum avant que nous puis­sions ten­ter de l’es­sayer. Rien à re­dire sur la po­si­tion, le dé­mar­rage s’ef­fec­tue sans en­combre mais ça fume sé­vère avec obli­ga­tion de dé­gor­ger la mé­ca­nique avant de se lan­cer sur une marche. Le comportement d’en­semble est cor­rect, mais les ré­glages ap­proxi­ma­tifs et no­tam­ment des bruits mé­tal­liques à l’uti­li­sa­tion du frein ar­rière n’ont pas per­mis d’en sa­voir beau­coup plus. Dom­mage. Du coup, Jacques ne l’a pas suf­fi­sam­ment es­sayée pour don­ner un avis et Ben­ja­min re­grette que l’usine nous mette à l’es­sai une mo­to sor­tie de caisse et pas ré­glée : « Il y a un su­per po­ten­tiel, châs­sis, mo­teur, la mo­to est bien pen­sée, elle a l’air ro­buste, ma­niable… Par contre, il faut juste qu’à l’usine il la règle avant de la mettre dans le car­ton. Tel quel, tu ne peux pas rou­ler. »

La Jo­ta­gas est de re­tour, son look ori­gi­nal est sé­dui­sant, dom­mage que la mo­to de l’es­sai n’ai pas été ré­glée conve­na­ble­ment car elle a cer­tai­ne­ment du po­ten­tiel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.