Ser­vice mi­li­taire obli­ga­toire au Ma­roc

Moyen-Orient - - ACTUALITÉS -

En 2006, le Ma­roc re­non­çait à la pres­crip­tion mal­gré les ten­sions avec l’al­gé­rie et le Sa­ha­ra oc­ci­den­tal. En août 2018, le royaume a an­non­cé son ré­ta­blis­se­ment pour les jeunes âgés de 19 à 25 ans, avec pour but af­fi­ché d’amé­lio­rer « l’in­té­gra­tion dans la vie pro­fes­sion­nelle et so­ciale ». Ce qui pré­oc­cupe le plus les au­to­ri­tés, ce n’est pas la sé­cu­ri­té, mais l’em­ploi. En ef­fet, le chô­mage concerne plus de quatre jeunes ur­bains sur dix en 2017, ces der­niers étant tou­chés par le dé­cro­chage sco­laire. D’une du­rée de douze mois, le ser­vice mi­li­taire fe­ra-t-il naître des vo­ca­tions ? Se­ra-t-il un ou­til per­for­mant pour ré­soudre un pro­blème de fond comme le chô­mage ?

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.