Le Moyen-orient, ré­gion la plus in­éga­li­taire

Moyen-Orient - - ACTUALITÉS -

Les écarts entre riches et pauvres au Moyen-orient (de l’égypte à l’iran en pas­sant par les mo­nar­chies du Golfe et la Tur­quie, mais en ex­cluant Is­raël) sont les plus im­por­tants de la pla­nète. Ain­si l’a ré­vé­lé une étude de 2017 ac­tua­li­sée en avril 2018, réa­li­sée par Fa­cun­do Al­va­re­do, Ly­dia As­souad et Tho­mas Pi­ket­ty, pour le La­bo­ra­toire sur les in­éga­li­tés mon­diales de l’école d’éco­no­mie de Pa­ris. Pour ar­ri­ver à leurs conclu­sions, les au­teurs ont ré­col­té et ana­ly­sé les don­nées exis­tantes sur les re­ve­nus et les pa­tri­moines. En 2016, les 10 % les plus riches re­çoivent 64 % de la ri­chesse ré­gio­nale, contre 37 % en Eu­rope oc­ci­den­tale par exemple. L’in­éga­li­té entre res­sor­tis­sants d’un même pays se ré­vèle aus­si entre États de la ré­gion : ain­si, les mo­nar­chies du Golfe concentrent 47 % des re­ve­nus pour 15 % de la po­pu­la­tion. Le Yé­men (cf. pho­to) reste la na­tion arabe la plus pauvre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.