Al­gé­rie, les écri­vains dans la dé­cen­nie noire

Moyen-Orient - - LIVRES - G. F.

Tris­tan Le­per­lier, CNRS Édi­tions, Pa­ris, 2018, 344 p.

En 1988, le pre­mier « prin­temps arabe » se­couait l’al­gé­rie, mais la condui­sait aus­si à une ter­rible et longue guerre ci­vile (1992-2002). Com­ment les écri­vains al­gé­riens ont-ils vé­cu et re­trans­crit ce trau­ma­tisme ? Doc­teur en so­cio­lo­gie et en lit­té­ra­ture, Tris­tan Le­per­lier signe un ou­vrage rare, com­blant un vide dans les études sur l’al­gé­rie. Car il per­met de com­prendre en quoi le conflit au­rait aus­si pu être ce­lui des langues, entre l’arabe et le fran­çais, l’au­teur s’in­ter­ro­geant sur la place même des écri­vains dans la so­cié­té al­gé­rienne. La ri­chesse de son tra­vail, avec de nom­breux en­tre­tiens, a abou­ti à un es­sai de grande qua­li­té qui montre « la né­ces­si­té, pour com­prendre les prises de po­si­tion des écri­vains al­gé­riens dans la dé­cen­nie noire, de les res­ti­tuer dans leur champ d’exer­cice : un champ lit­té­raire sur­po­li­ti­sé, bi­lingue et trans­na­tio­nal ».

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.