Sto­ry HVA

MX Magazine - - Sommaire -

Après des an­nées d’ab­sence, l’usine HVA ra­che­tée par le groupe KTM est re­ve­nue of­fi­ciel­le­ment en cham­pion­nat du monde puis cham­pion­nat US de SX et de MX. De­puis, la marque pro­gresse tous les ans et cette sai­son, Zach Os­borne lui a of­fert deux titres amé­ri­cains en 250 su­per­cross et mo­to­cross. MX Mag re­vient sur ce come-back réus­si.

Ra­che­tée par le groupe KTM en 2013, l’usine Hus­q­var­na est de re­tour of­fi­ciel­le­ment sur les dif­fé­rents cham­pion­nats ma­jeurs de­puis les sai­sons 2014 et 2015 en Eu­rope et aux USA. Pour la pre­mière fois de­puis son come-back, HVA s’est of­fert des titres cette sai­son. L’oc­ca­sion pour nous de re­ve­nir sur le pour­quoi du com­ment de ce re­tour en grâce.

À la fin des an­nées cin­quante, l’usine HVA entre dans l’his­toire du MX en de­ve­nant la toute pre­mière marque cham­pionne du monde 500 cm3 avec Bill Nils­son. Dans la fou­lée, les stars sué­doises que sont Tors­ten Hall­man, Heik­ki Mik­ko­la et Hå­kan Carl­q­vist offrent éga­le­ment à Hus­ky plu­sieurs titres jus­qu’en 1979. Moins en réus­site du­rant les « eigh­ties », Hus­q­var­na re­trouve la plus haute marche du po­dium fi­nal grâce à Ja­cky Martens, cham­pion du monde 500 cm3 1993, puis Ales­sio Chio­di meilleur pi­lote 125 en 1997 et 1998. À la suite de ce­la, une longue tra­ver­sée du dé­sert dé­bute avant que Ste­fan Pie­rer, big boss de chez KTM, dé­cide de ra­che­ter Hus­ky alors pro­prié­té du groupe BMW. Fort des suc­cès com­mer­ciaux et spor­tifs ren­con­trés par la firme de Mat­ti­gho­fen, Pie­rer du­plique sa stra­té­gie de dé­ve­lop­pe­ment ap­puyée no­tam­ment sur la com­pé­ti­tion. Une marque forte se doit de briller dans les meilleurs cham­pion­nats. Ce re­tour sur le de­vant de la scène in­ter­na­tio­nale est donc ini­tié en 2014 sur le front du Mon­dial de cross avec quatre ri­ders en­ga­gés en MX2 et MX1. L’his­toire D’HVA est donc de nou­veau en marche…

Febvre à l’hon­neur!

Sou­te­nu de­puis long­temps par KTM pour faire rou­ler des 250 SX-F en Mon­dial MX2, Ja­cky Martens se voit confier la charge de re­lan­cer HVA dans cette ca­té­go­rie. Der­nier cham- pion du monde 500 cm3 avec Hus­ky vingt et un an plus tôt, le grand Belge dis­pose du bud­get pour faire rou­ler deux pi­lotes : Ro­main Febvre et Alek­san­dr Ton­kov. Dé­jà sous contrat l’an­née pré­cé­dente, dou­zième du Mon­dial après une bles­sure, au­teur de ses pre­miers po­diums à ce ni­veau, le Fran­çais dis­pose pour la toute pre­mière fois d’une vé­ri­table ma­chine d’usine. Une mo­to très proche des SX-F d’her­lings et Tixier. De son cô­té, le Russe ar­rive de chez Hon­da J-tech à la suite d’une belle sai­son MX2 mar­quée par un pre­mier po­dium à Lo­ket et la trei­zième place du clas­se­ment fi­nal. Concer­nant le pro­gramme MXGP, Hus­q­var­na prend la dé­ci­sion de confier ses ma­chines d’usine au team fin­lan­dais Ice One Ra­cing Red Bull ma­na­gé par Ant­ti Py­rhö­nen et pro­prié­té du cham­pion du monde de F1 Ki­mi Raïkkö­nen. Cô­té ri­ders, l’usine mise sur le jeune Aus­tra­lien Todd Wa­ters qui s’ap­prête à dé­cou­vrir l’eu­rope et sur l’ex­pé­ri­men­té Ty­la Rat­tray. Cham­pion du

L’usine HVA a mis quatre sai­sons pour ga­gner son pre­mier titre!

monde MX2 2008, le Su­daf’ re­vient en Eu­rope mo­ti­vé après cinq ans pas­sés aux USA chez Ka­wa­sa­ki Pro Cir­cuit Mons­ter et Ka­wa US. Pour cette pre­mière sai­son, l’ob­jec­tif est clair, faire rou­ler les 250 et 450 FC de­vant, si­gner des po­diums et pré­pa­rer l’ave­nir. Des quatre pi­lotes, c’est Ro­main Febvre qui offre les meilleurs ré­sul­tats à l’usine. Le Fran­çais place pour la pre­mière fois le deux et de­mi Hus­ky sur le po­dium (3e) d’un GP MX2 dès sa pre­mière course au Qa­tar (5/4) avant de cla­quer un po­dium de manche une se­maine plus tard en Thaï­lande. Ul­tra-ré­gu­lier toute l’an­née, sou­vent sur les po­diums ou tout proche, le Vos­gien offre à l’usine sa pre­mière vic­toire dans la ca­té­go­rie en fin de sai­son au Bré­sil ( 1/ 3), épreuve lors de la­quelle il en pro­fite aus­si pour rem­por­ter sa pre­mière manche de GP. Sur le po­dium fi­nal du cham­pion­nat (3e) der­rière Tixier et Her­lings, Febvre a to­ta­le­ment rem­pli son contrat. So­lide éga­le­ment toute l’an­née, hui­tième du gé­né­ral, Ton­kov a lui aus­si as­su­ré sa part du bou­lot. En MXGP en re­vanche, cette pre­mière sai­son s’avère plus com­pli­quée, mar­quée avant tout par de nom­breuses bles­sures. Tou­ché avant même l’ou­ver­ture au Qa­tar, Rat­tray manque les trois pre­miers rounds, re­vient tran­quille­ment, ter­mine qua­trième du GP d’an­gle­terre avant de se bles­ser de nou­veau. Dix-sep­tième du Mon­dial, il est pas­sé au tra­vers. Pour Wa­ters, sep­tième du pro­vi­soire après cinq GP, l’aven­ture s’ar­rête quelques jours plus tard après une grave bles­sure à l’en­traî­ne­ment. Ap­pe­lé en ren­fort à par­tir de la Suède pour faire rou­ler L’HVA, Dean Fer­ris signe quelques bonnes perfs puis se frac­ture à son tour le fé­mur. Dans la ca­té­go­rie reine, et con­trai­re­ment au MX2, le bi­lan 2014 n’est donc pas à la hau­teur des es­pé­rances de l’usine…

Cap sur les USA !

Après une an­nonce faite en mai 2014 quant à un fu­tur re­tour pré­vu sur les cham­pion­nats US de SX et de MX 2015, HVA, as­so­cié à la bois­son éner­gi­sante Rocks­tar Ener­gy, dé­voile la com­po­si­tion de ses teams ri­cains quelques mois plus tard. Cham­pion 250 SX West coast en titre, Ja­son An­der­son est ali­gné en 450 pour son an­née de roo­kie. La 250 FC d’usine est de son cô­té confiée au trio Os­borne, Da­va­los, Bell. Après des an­nées d’ab­sence, HVA signe of­fi­ciel­le­ment son re­tour aux USA avec des am­bi­tions éle­vées. C’est donc sous la hou­lette de Bob­by He­witt, pa­tron de l’équipe, et Dave Gow­land, team ma­na­ger, que la sai­son se pré­pare. En Eu­rope, après le dé­part de Febvre en MXGP chez Ya­ma­ha Ri­nal­di, Ja­cky Martens ne conserve que Ton­kov en MX2 et dé­cide de faire rou­ler Fer­ris en 450. L’équipe Ice One Red Bull re­donne une chance à Todd Wa­ters après sa bles­sure et l’as­so­cie à Max Na­gl en pro­ve­nance du HRC. Dé­but jan­vier à Ana­heim, Ja­son An­der­son ne co­gite pas pour ses dé­buts chez les stars du SX. Deuxième de l’ou­ver­ture du cham­pion­nat, l’amé­ri­cain s’im­pose comme le pre­mier pi­lote de l’his­toire à mon­ter sur un po­dium de SX avec la 450 FC. Éga­le­ment dans le top trois à St-louis quelques se­maines plus tard, il conclut son cham­pion­nat à la sep­tième place. En 250 à l’est, Da­va­los se blesse, manque trois courses et ne

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.