Cir­cuit du Mois

Une belle piste, mo­derne re­faite, grif­fée, ar­ro­sée à chaque ou­ver­ture, c’est ce que vous trou­ve­rez aux Granges- Gon­tardes. Un bon spot dans la Drôme que l’on vous conseille for­te­ment…

MX Magazine - - Sommaire -

Les Granges-gon­tardes (26)…

À la base tra­cée sur un sol ro­cailleux, la piste des Granges-gon­tardes a re­çu de nom­breux ca­mions de terre au fil des an­nées. C’est donc au­jourd’hui sur une belle et bonne terre que les pi­lotes évo­luent. La piste est en­tiè­re­ment re­faite et grif­fée avant chaque ou­ver­ture les week-ends et même par­fois entre le sa­me­di et le di­manche. L’ar­ro­sage au­to­ma­tique per­met d’avoir tou­jours des condi­tions par­faites d’adhé­rence. At­ten­tion, le sol sup­porte mal la pluie. Le club en a der­niè­re­ment fait les frais en an­nu­lant une épreuve pour cause de ter­rain im­pra­ti­cable. Le cir­cuit com­porte peu de gros re­liefs mais de nom­breux sauts. La grande ma­jo­ri­té des obs­tacles reste plu­tôt abor­dable. On trouve no­tam­ment de nom­breuses sec­tions plai­santes mais aus­si in­té­res­santes tech­ni­que­ment avec des vi­rages à plat, re­le­vés, des courbes à né­go­cier de­bout… Les ap­pels de sauts sont bien des­si­nés et les ré­cep­tions sé­cu­ri­santes. Bien pen­sées et ab­so­lu­ment pas dan­ge­reuses, les sé­ries de vagues per­mettent de se fa­mi­lia­ri­ser avec ces por­tions par­ti­cu­lières. On peut croi­ser sur place Benoît Pa­tu­rel, Sé­bas­tien Pour­cel, Ju­lien Lie­ber, Yves De­ma­ria, Fred, Tom Vialle, Ste­ven Fros­sard qui fré­quentent ré­gu­liè­re­ment le site… C’est Ch­ris­tian No­de­no et Thier­ry Ro­bert qui ont créé le club et le cir­cuit en 1999. Ils rou­laient à l’époque sur une piste à Va­lau­rie, juste à cô­té des Gran­gesGon­tardes. Le ter­rain a dû fer­mer à cause des plaintes de cer­tains ri­ve­rains pour les nui­sances so­nores. Grâce à un ac­cord avec la mai­rie, le ter­rain a été dé­pla­cé aux Granges-gon­tardes. Après quelques an­nées de bons et loyaux services, Ch­ris­tian No­de­no a pris du re­cul et c’est au­jourd’hui Fran­cis Di­forte le Pré­sident. Le ter­rain a beau­coup évo­lué au fil des an­nées. Tous les ans, le ter­rain est fer­mé entre Noël et le Jour de l’an pour ra­me­ner de la terre. Le club or­ga­nise deux ou trois courses par sai­son. Le mi­ni­vert, le cham­pion­nat de France de mo­tos an­ciennes, le cham­pion­nat de France vé­té­ran, une épreuve du fran­co-ita­lien s’y sont dé­jà dé­rou­lés. Le club, au dé­part UFOLEP, comp­tait très peu de li­cen­ciés. Le re­cord a été plus tard éta­bli à 204 li­cen­ciés. Un chiffre qui reste stable au fil des an­nées avec un tis­su de bé­né­voles pré­cieux pour la mise en place des évé­ne­ments. Le but reste de re­ce­voir des or­ga­ni­sa­tions de plus en plus pres­ti­gieuses. L’ob­jec­tif se­rait d’avoir un jour un Elite. Le club ai­me­rait ra­che­ter des ter­rains au­tour pour s’agran­dir. Mais avant la pro­chaine ho­mo­lo­ga­tion en 2020, au­cun gros chan­ge­ment ne se­ra réa­li­sé. Le cir­cuit est me­na­cé par la dé­charge voi­sine qui ai­me­rait ré­cu­pé­rer le site mais pour le mo­ment, le club tient bon.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.