Ka­wa­sa­ki Racing Team

2010/2012

MX Magazine - - Retro -

En 2010, Xa­vier Boog re­joint le team officiel Ka­wa­sa­ki pour dis­pu­ter sa toute pre­mière sai­son de Mon­dial MX1. As­so­cié à Sé­bas­tien Pour­cel et à l’es­pa­gnol Jo­na­than Bar­ra­gan, le Fran­çais ne tarde pas à s’im­po­ser comme l’une des va­leurs sûres du Mon­dial. Il por­te­ra les cou­leurs de l’équipe pen­dant trois sai­sons consé­cu­tives.

En re­joi­gnant les Verts, Boog dé­bute la meilleure pé­riode de sa car­rière. Équi­pé d’une 450 KX-F d’usine, le Fran­çais de 22 ans trouve très vite ses marques en MX1. Hui­tième de son pre­mier GP en Bul­ga­rie (8/9), cin­quième quelques jours plus tard dans les sables de Man­to­va (7/6), ex­cellent qua­trième au Por­tu­gal (4/4), il dé­croche un pre­mier po­dium de manche à Bell­puig (13/2). Bien plus ef­fi­cace que ses team­mates qui al­ternent bles­sures et courses moyennes, l’al­sa­cien manque mal­heu­reu­se­ment deux courses sur bles­sures avant de conclure en Ita­lie avec une qua­trième

place (2/5). Sep­tième pour son an­née de roo­kie, Boog a chan­gé de sta­tut. En France, il s’offre son pre­mier titre de cham­pion de France Élite sans sour­ciller et dis­pute aus­si son pre­mier MXDN aux USA avec Mus­quin et Pau­lin. L’an­née sui­vante, il ob­tient exac­te­ment les mêmes ré­sul­tats avec un titre de cham­pion de France Élite et une sep­tième place en MX1. Cette sai­son-là, il monte aus­si sur son pre­mier po­dium à Gail­dorf (2/6) en pre­nant la troi­sième place du gé­né­ral der­rière Cai­ro­li et Bo­bry­shev. Confir­mé chez KRT, il re­part pour un troi­sième man­dat en 2012 avec un nou­veau team­mate nom­mé Gau­tier Pau­lin. Très proches, les deux hommes vont per­mettre au team KRT de jouer les pre­miers rôles. Si GP21 ter­mine sur le po­dium fi­nal (3e) en ga­gnant des GP, « Boo­gy » se montre une fois de plus à son avan­tage. Le Fran­çais en­chaîne les per­for­mances très ré­gu­lières, gagne sa pre­mière manche de Mon­dial au Brésil puis ter­mine une nou­velle fois sep­tième du cham­pion­nat. En fin d’an­née, il fête une se­conde sé­lec­tion avec les bleus pour dis­pu­ter les Na­tions de Lom­mel. Le team Ka­wa­sa­ki dé­cide alors de ne pas le conser­ver et lui pré­fère Je­re­my Van Ho­re­beek, troi­sième du Mon­dial MX2. Son aven­ture avec KRT s’ar­rête là !

Ré­sul­tats

cham­pion de France Élite & 7e du Mon­dial MX1 cham­pion de France Élite & 7e du Mon­dial MX1 7e du Mon­dial MX1

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.