Ri­cky Car­mi­chael

Amé­ri­cain 38 ans Un monstre nom­mé RC!

MX Magazine - - Story -

Un monstre, un ou­ra­gan, un rou­leau com­pres­seur, une ma­chine à ga­gner, on ne sait plus quels qua­li­fi­ca­tifs uti­li­ser pour dé­fi­nir le phé­no­mène Ri­cky Car­mi­chael. De­puis le dé­but du XXIE siècle, il est le pi­lote qui s’est of­fert le plus de titres avec un re­cord qui s’élève à onze cou­ronnes. Le cham­pion des cham­pions, c’est bien lui !

Pour en­trer dans le vif du su­jet concer­nant Ri­cky Car­mi­chael, c’est très simple ! En dix sai­sons com­plètes chez les pros, entre 1997 et 2006, l’amé­ri­cain s’est tou­jours of­fert au moins un titre par an pour un to­tal de seize cou­ronnes ! Tour à tour pi­lote Ka­wa­sa­ki Pro Cir­cuit, Ka­wa­sa­ki USA, Ame­ri­can Hon­da puis Su­zu­ki US, le Flo­ri­dien a fait ga­gner toutes les marques avec les­quelles il était sous contrat. Sur la pé­riode du XXIE siècle qui nous in­té­resse au­jourd’hui, RC comp­ta­bi­lise onze titres. Homme de tous les re­cords, sur­nom­mé « The GOAT » pour « The Grea­test Of All Time » , le plus grand de tous les temps, Car­mi­chael n’a par exemple ja­mais per­du un seul titre en MX US lors de son im­mense car­rière. Ce troi­sième mil­lé­naire, il l’a at­ta­qué au gui­don d’une 250 KX d’usine. Et pour sa der­nière an­née chez les Verts, après cinq ans de bons et loyaux services, il s’est of­fert le dou­blé SX/MX avec à la clé une sai­son à vingt-deux vic­toires. Dans la fou­lée, RC a re­joint Ame­ri­can Hon­da pour pi­lo­ter dans un pre­mier temps la 250 CR d’usine puis la 450 CRF. Car­mi le Red Ri­der a rem­por­té tous les championnats aux­quels il a pris part entre 2002 et 2004. En rouge, il s’est of­fert deux dou­blés SX/MX (2002/03) plus un titre out­door avec la CRF en 2004. Bles­sé au ge­nou en dé­but de sai­son et obli­gé de faire l’im­passe sur le su­per­cross, il était re­ve­nu en mai pour si­gner la se­conde sai­son par­faite de sa car­rière MX en ga­gnant toutes les manches du cham­pion­nat ! Pour se chal­len­ger et re­trou­ver la mo­ti­va­tion, Ri­cky re­joint Ro­ger de Cos­ter chez Su­zu­ki en 2005. Cham­pion SX avec la 250 RM, vainqueur de l’out­door avec la 450 RM-Z, il do­mine l’an­née sui­vante, cette fois-ci ex­clu­si­ve­ment équi­pé du gros 4T. À 27 ans, il dé­cide alors de mettre un terme à sa car­rière et s’offre une pe­tite tour­née d’adieux en 2007 avec un pro­gramme à la carte mixant quelques courses de SX et de MX. Sur les sept Su­per­cross aux­quels il prend part, il dé­croche deux vic­toires et cinq deuxièmes places avant de ga­gner les six der­niers out­doors de sa car­rière. Ce que Car­mi­chael a réus­si dans un sport aus­si exi­geant que le motocross est tout sim­ple­ment phé­no­mé­nal. Il s’im­pose comme une vé­ri­table icône. Un mo­dèle à suivre pour de nom­breuses gé­né­ra­tions. Ses suc­cès, ses vic­toires, ses titres, RC est al­lé les cher­cher avec le tra­vail et la dé­ter­mi­na­tion. Pas for­cé­ment le plus tech­nique à la base, pas fran­che­ment do­té d’un ga­ba­rit d’ath­lète, il a dé­dié chaque se­conde de sa vie spor­tive au cross et au su­per­cross. Car­mi­chael, c’est la ré­fé­rence ab­so­lue, son pal­ma­rès est ef­frayant : 16 titres (10 en MX, 6 en SX), 150 vic­toires chez les gros bras (102 en MX, 48 en SX), deux sai­sons out­door par­faites… Ajou­tez à ce­la des mé­dailles aux X Games (Step-up, Mo­tox), une re­con­ver­sion réus­sie à la tête du team RCH dont l’ac­ti­vi­té s’est ar­rê­tée l’an der­nier, en tant que con­sul­tant pour la TV US mais éga­le­ment au sein de son école de pi­lo­tage. On voit mal au­jourd’hui qui pour­rait se rap­pro­cher un

jour d’une telle car­rière.

Pe­riode 2001/2007

Avec onze titres US entre 2000 et 2007, Car­mi­chael est le plus grand!

Chez Hon­da US puis chez Su­zu­ki, face à Mc­grath, Reed ou Ste­wart, Ri­cky Car­mi­chael a tou­jours ga­gné des courses et des championnats.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.