Moi­rans-en-mon­tagne (39)…

Moi­rans-en-mon­tagne est plus connu pour l’en­du­ro mais de­puis six ans, on y trouve aus­si un cir­cuit de MX plu­tôt sym­pa. On est al­lé traî­ner nos guêtres dans le Ju­ra pour dé­cou­vrir cette piste ou­verte très sou­vent.

MX Magazine - - Contents - Par Laurent Re­vi­ron

His­to­rique

Le site a été créé en 2012. Un cir­cuit exis­tait dé­jà à Moi­rans-en-mon­tagne il y a long­temps mais il a été dé­truit pour construire la bre­telle de dé­via­tion de la ville. Le club a cher­ché pen­dant une ving­taine d’an­nées un em­pla­ce­ment pour re­faire une piste et ce n’est qu’en 2012, sur ce ter­rain, que le pro­jet a pu voir le jour. La zone où le cir­cuit a été créé est clas­sée en « zone mé­ca­nique ». Le club peut comp­ter sur le sou­tien de la com­mune. Moyen­nant le res­pect de quelques règles de base, le cir­cuit fonc­tionne dans la plus grande li­ber­té. La piste ho­mo­lo­guée uni­que­ment pour l’en­traî­ne­ment dé­tient une au­to­ri­sa­tion pour ou­vrir tous les jours. Il y a dans la ré­gion une vraie culture des sports mé­ca­niques. Un cir­cuit de kar­ting se trouve à quelques mètres de la piste de MX et un en­du­ro na­tio­nal est or­ga­ni­sé tous les ans par le mo­to-club de­puis trente ans. Le ter­rain ap­par­tient donc au club. Une pe­tite par­tie qui reste en lo­ca­tion de­vrait être ra­che­tée très pro­chai­ne­ment. Le tra­cé a très peu évo­lué de­puis sa créa­tion. Au mo­ment de la ré-ho­mo­lo­ga­tion, il a juste fal­lu dé­tour­ner une sec­tion qui pas­sait trop près du par­king et re­faire un vi­rage. Le club compte 110 adhé­rents, ma­jo­ri­tai­re­ment des en­du­ristes. Il y avait à la base très peu de cross­men dans les rangs mais de­puis la créa­tion de l’école de pi­lo­tage pour les en­fants, il y en a de plus en plus. Les di­ri­geants du club sont conscients que ce ter­rain consti­tue une belle al­ter­na­tive à la pra­tique de l’en­du­ro qui risque de de­ve­nir de plus en plus com­pli­quée dans les an­nées à ve­nir. Le club ra­chète pe­tit à pe­tit des par­celles voi­sines dans le but de s’étendre un peu. Mais ces pro­jets d’agran­dis­se­ment ne de­vraient pas voir le jour ra­pi­de­ment

Le tra­cé en dé­tail

Lors de notre pas­sage, le sol était plu­tôt sec et pous­sié­reux. Dans ces condi­tions, l’adhé­rence reste as­sez dé­li­cate et les cailloux res­sortent un peu. Ce n’est évi­dem­ment pas dans ces condi­tions que cette piste est la plus agréable à rou­ler. Le tra­cé com­porte quelques por­tions ra­pides et d’autres plus lentes. Les vi­rages as­sez ou­verts per­mettent de gar­der pas mal de vi­tesse par­tout. On peut s’y faire plai­sir même avec une 450. Les sauts sont nom­breux et de tailles dif­fé­rentes. Glo­ba­le­ment, ils res­tent tous as­sez fa­ciles et abor­dables. Les deux sé­ries de vagues qui se sautent per­mettent de se fa­mi­lia­ri­ser un peu avec la tech­nique SX. Le cir­cuit com­porte peu de re­lief. Le club est pro­prié­taire d’une pel­le­teuse et d’un tracteur pour re­faire le cir­cuit ré­gu­liè­re­ment. Un voi­sin adhé­rent vient dès que pos­sible grif­fer la terre, mais comme il n’y a pas d’ar­ro­sage au­to­ma­tique, il faut at­tendre que la pluie rende la ma­noeuvre pos­sible. Quand c’est le cas, l’in­for­ma­tion est in­di­quée sur le Fa­ce­book.

In­fos pra­tiques

Le cir­cuit est ou­vert as­sez sou­vent sur de­mande à condi­tion qu’il y ait un bé­né­vole dis­po­nible pour ve­nir. En gé­né­ral, on roule le sa­me­di et le di­manche, toutes les ou­ver­tures sont in­di­quées sur le Fa­ce­book du club: www.fa­ce­book.com/ Mo­to-club-moi­rans - 413314472208044/ En se­maine, la piste est gé­né­ra­le­ment ré­ser­vée pour les en­fants du club. Les ho­raires d’ou­ver­ture: 10h00/11h45 et 14h00/18h00. Le ter­rain se si­tuant à 400 mètres d’al­ti­tude, il peut se trou­ver en­nei­gé une par­tie de l’hi­ver. Pour ac­cé­der à la piste, il vous fau­dra payer 10 eu­ros et dis­po­ser obli­ga­toi­re­ment une li­cence FFM. Les adhé­rents ne payent pas à la jour­née moyen­nant une co­ti­sa­tion an­nuelle de 20 eu­ros, mais sur­tout de don­ner un peu de temps pour l’en­tre­tien du cir­cuit. At­ten­tion, le ta­pis en­vi­ron­ne­men­tal est obli­ga­toire et votre mo­to se­ra pas­sée au so­no­mètre avant l’en­trée sur le cir­cuit. La to­lé­rance est à 114 db. L’école de pi­lo­tage gra­tuite pour les en­fants du club (les autres payent juste 10 eu­ros par jour) fonc­tionne toute l’an­née.

Le plan d’ac­cès

Le cir­cuit se trouve der­rière la piste de kar­ting à Moi­rans. De­puis l’au­to­route A404, il faut sortir à Arbent, suivre en­suite Moi­rans, prendre la dé­via­tion de Moi­rans puis la di­rec­tion du kar­ting au deuxième rond-point.

Peu de sauts sur ce tra­cé mais pas de très gros. Une bonne ma­nière de prendre ses marques.

Deux sé­ries de cinq vagues per­mettent de se fa­mi­lia­ri­ser avec la tech­nique SX…

Le cir­cuit est as­sez long puisque le temps moyen se si­tue aux en­vi­rons de 2 mi­nutes. Le tra­cé n’est pas très large, ce qui lui donne un as­pect as­sez na­tu­rel.

Avant d’en­trer sur le cir­cuit, pas­sage obli­gé de­vant le so­no­mètre. La to­lé­rance est as­sez grande mais gare à vous si ça pé­ta­rade!!! Ta­pis en­vi­ron­ne­men­tal obli­ga­toire aus­si.

Ju­lien est ve­nu en voi­sin nous pré­sen­ter le tra­cé de Moi­rans. Un spot qu’il ap­pré­cie de fré­quen­ter. La na­ture est belle dans cette ré­gion!

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.