MIXOLOGIE CHIC Nos cock­tails au cham­pagne

Cham­pagne ou cock­tail, votre coeur ba­lance ? Pour­quoi choi­sir ? Pour les fêtes, mixez les deux ! Voi­ci nos 4 re­cettes ef­fer­ves­centes spé­ciales mixologie !

My Cuisine - - Sommaire - Par Franck Sch­mitt Re­cettes et pho­tos Mon­sieur Vi­vien

Quel cham­pagne uti­li­ser pour un cock­tail ?

In­utile de choi­sir un cham­pagne à fines bulles, sauf si le cock­tail est vrai­ment conçu pour le su­bli­mer. Se­lon le ré­sul­tat sou­hai­té, uti­li­sez du ro­sé (ou un cré­mant) pour un cock­tail plus su­cré, un brut blanc pour un cock­tail moins su­cré, et un ul­tra­brut pour un cock­tail plus sec (sans ap­port sup­plé­men­taire de sucre). Sa­chez que le pro­sec­co peut éga­le­ment rem­pla­cer le cham­pagne.

Quelles sont les bonnes as­so­cia­tions… et celles à évi­ter ?

Les crèmes et les cou­lis sont bien évi­dem­ment des al­liés de choix. On pense moins à as­so­cier le cham­pagne à une tranche de concombre, des feuilles de ba­si­lic, de menthe, ou en­core quelques baies de poivre du Si­chuan : c’est simple et dé­li­cieux. Évi­tez les ajouts trop acides, même si le cham­pagne to­lère le ci­tron vert ou jaune – à condi­tion d’in­cor­po­rer des gla­çons.

Que pro­pose-t-on en ac­com­pa­gne­ment ?

Le cham­pagne est plu­tôt consen­suel à l’apé­ri­tif : on l’aime avec des ter­rines fines et du foie gras, ou des mets su­crés-sa­lés… Mais l’as­so­cia­tion par­faite reste avec des fruits, des lé­gumes et des herbes fraîches.

Faut-il mettre les verres au frais ?

Les verres gi­vrés, c’est tou­jours une bonne idée ! Et le cham­pagne mousse moins lors­qu’il est bien frais. La tem­pé­ra­ture idéale se si­tue entre 8 et 11 °C, donc pré­ser­vez sa fraî­cheur dans un seau de glace sans eau. Si vous vou­lez re­froi­dir très ra­pi­de­ment une bou­teille de cham­pagne, en­tou­rez-la de trois épais­seurs d’es­suie-tout hu­mide et pla­cez-la au congé­la­teur 15 à 25 min. Fraî­cheur ga­ran­tie !

Quels sont les équi­pe­ments et les in­gré­dients pour se lan­cer ?

Un sha­ker, un pi­lon et un chi­nois (ou une pas­soire très fine) sont suf­fi­sants pour com­men­cer. L’idéal est d’avoir dans son bar quelques al­cools fort : vod­ka, gin ou rhum, deux li­queurs dif­fé­rentes + quelques fruits frais et quelques aro­mates en cui­sine. Avec ce « kit » mi­ni­mum, on peut se lan­cer ! N’hé­si­tez pas à vous ins­pi­rer de ce que vous ai­mez… Pen­sez aux as­so­cia­tions de goûts que vous pré­fé­rez et es­sayez de les re­pro­duire en ver­sion cock­tail, c’est un bon exer­cice !

Mon­sieur­vi­vien nous don­ne­les­clés

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.